Bon Jovi

Bon Jovi > Mes revues de spectacle > 13 JUILLET 2006 - Montréal, Québec, Canada

Mes revues de spectacle

13 JUILLET 2006 - Montréal, Québec, Canada

Mise en garde: Si je m'aperçois que les photos affichées sur cette page se retrouvent sur d'autres sites web sans mon consentement, ou si certains essaient d'enlever les "watermarks" et essaient de revendre ces photos, ils auront à s'expliquer. Je me trouverai dans l'obligation de retirer mes photos et j'en priverai alors les autres visiteurs de mon site web!

Jon a tenu sa promesse ... 3 ans plus tard!

Lieu: Parc Jean-Drapeau
Billet: VIP Pit, Première Rangée (Admission Générale)
Photos: Disponibles
Vidéos: Disponibles

Je devrais le savoir après toutes ces années... Jon est un menteur et il l'avoue lui-même! Suis-je tombée sur la tête pour tenir un tel discours? Non, pas du tout, mais j'ai su au cours des derniers mois que Jon sait aussi se rattraper. Durant la tournée de l'album Bounce, nous avions été 15 000 personnes à entendre de la bouche de Jon à Montréal que le groupe reviendrait à l'été... Nous avons dû attendre 3 ans plus tard afin que Jon tienne enfin sa promesse! En fait, il n'avait pas spécifié l'année de l'été qu'il reviendrait avec son groupe à Montréal! Jon, je te pardonne de tout mon coeur de nous avoir menti!

Alors, nous voilà, le 13 juillet 2006, à quelques heures du plus gros concert extérieur de l'été au Parc Jean-Drapeau. Il faisait un temps superbe, comparativement aux prévisions météo des jours précédents; pas un nuage dans le ciel, mais avec une probabilité d'averse en fin d'après-midi. Annick, de Salut Bonjour!, avait pris le temps de spécifier, lors de l'un de ses bulletins météo, que si des gens avaient un concert à l'extérieur, de ne vraiment pas s'inquiéter, car s'il y avait des averses, ce serait de très courte durée et seulement quelques gouttes. Je ne sais donc pas de quel genre de personnes elle parlait! :)

Après avoir planifié les derniers détails avec Sandra, une fille du fan club rencontrée lors de concerts précédents, j'ai commencé à me préparer. Étant donné que Martin travaillait toute la journée et que je voulais arriver dans l'après-midi sur le site du concert, je m'étais faite à l'idée de prendre un taxi du bureau à Martin où j'avais prévu aller porter notre auto pour qu'il puisse venir au show le soir. Sandra m'a offert un lift, étant donné qu'elle y allait avec son chum de toute façon. J'ai accepté son offre, car c'est toujours plus intéressant d'arriver sur le site d'un concert avec du monde qu'on connaît!

Ça m'a pris 3 heures à me préparer, en comptant le temps requis pour manger un gros dîner. Étant donné que le spectacle était entièrement admission générale, il n'était pas question de penser à aller se chercher à manger dans les stands à nourriture sur place à raison de perdre sa place!

Ce ne fut pas de tout repos de me préparer, car j'avais de bonnes chances d'être à l'avant, juste à côté de la scène et je ne voulais pas avoir l'air trop fou. Heureusement que j'avais fait une liste de choses à apporter, car j'étais beaucoup trop énervée pour penser à quoi que ce soit! J'ai même eu le motton quand je me suis mise à écouter des albums de Bon Jovi le matin même! Je réalisais de plus en plus que dans quelques heures à peine, j'allais revoir mes idoles pour la troisième fois en 7 mois! Voici la liste des choses indispensables à ne pas oublier pour un concert à l'extérieur avec une météo incertaine:

Tout cela semble inutile, mais tout rentrait dans une sacoche et dans un sac à dos pas trop pesant. J'ai eu besoin d'environ 75% des articles mentionnés ci-dessus. Des gens du fan club en Europe ont été d'une grande aide concernant cette liste, car ils sont habitués aux concerts en plein air. Pour m'assurer de ne pas tourner couleur homard trop vite sur le site, je me suis mise de la crème solaire en partant de la maison.

Bref, vers 12h30, je suis partie de la maison pour aller porter l'auto à Martin. Sandra et Steph, son chum, venaient me chercher directement au Pacini sur le boulevard Taschereau. Martin travaille au-dessus du Pacini et il m'attendait dehors quand je suis arrivée. J'ai vite changé de souliers pour laisser mes sandales dans l'auto et pour mettre mes supers espadrilles pas sexy du tout, mais très confortables pour les grandes randonnées... debout sans bouger!

Nous sommes partis pour le métro de Longueuil vers 13h05. En arrivant, nous avons constaté des travaux majeurs qui nous empêchaient de nous stationner dans les parkings habituels. Après avoir tourné en rond un peu pour chercher un stationnement tout en évitant d'entrer à l'envers dans un sens unique, nous avons stationné l'auto de Sandra près du métro. Nous n'avions qu'une station de métro à faire pour débarquer sur l'Île Ste-Hélène. En arrivant dehors, nous avons vu quelques dizaines de personnes qui attendaient l'ouverture de la billetterie qui était sur place. Nous avons suivi la foule un peu et nous sommes arrivés à la file d'attente du public général. Il n'était que 14h à peine, et il y avait déjà plusieurs milliers de personnes arrivées. J'avais appris le matin qu'il y avait des gens qui avaient passé la nuit là pour s'assurer les meilleures places! Ce que la plupart des gens ne savait pas par contre était qu'on allait entrer avant eux!

Effectivement, lorsque nous avons acheté nos billets du fan club, ces derniers étaient dans le VIP pit, cette partie en avant de la scène. Le fan club nous avait assuré qu'on allait entrer avant le public général si on pouvait montrer notre carte du fan club. La veille du show, le fan club nous avait indiqué qu'il y aurait une file d'attente séparée du public général pour le fan club et que nous serions capables de rentrer sur le site une demi-heure avant les autres, nous sécurisant les places en avant près de la scène.

Nous avons cherché la file d'attente pour le fan club jusqu'à ce que je me souvienne que nous étions passés à côté d'une file d'environ une trentaine de personnes à l'ombre près de l'autre file pour le public général. Nous sommes donc allés voir de plus près si c'était bien la file pour le fan club. Il y avait beaucoup de personnes sur le site qui étaient supposées pouvoir nous aider, mais bon, personne n'avait l'air au courant. Il y avait une fille avec une liste de noms dans les mains, mais ça avait l'air d'une liste pour les gens qui iraient sur scène pendant le spectacle. Hey oui, même en plein air, il y a des enclos sur scène où des gens sélectionnés lors de concours ont la chance d'aller sur scène pendant quelques chansons. Bref, un gars de la sécurité nous a enfin indiqué que nous devions lui montrer notre carte du fan club pour qu'il nous laisse rentrer dans le premier contrôle de barrières. En arrivant à la file du fan club, nous sommes allés donner nos noms à Terry, la fille qui est toujours la première arrivée dans les lignes de fan club. J'ai hérité du numéro 40 écrit avec un crayon feutre sur ma main droite, indiquant mon rang dans la file d'attente. Je me suis vite assise en arrivant à la fin de la file pour garder mon énergie. Nous étions à l'ombre et nous étions très bien. Terry nous a dit que les gars de la sécurité venaient de séparer les membres du fan club du public général! Quelle cohue ç'aurait été sinon! Hahaha Quelques autres personnes sont arrivées après nous, dont Isabelle et Christine, deux filles rencontrées lors de la vente des billets en avril. Nous nous sommes dit que ce serait une bonne idée d'aller aux toilettes vers 15h, une demi-heure avant de rentrer sur le site. Vers 15h, nous sommes allés demander au gars de la sécurité si nous pouvions aller aux toilettes. Il nous a dit qu'il fallait sortir et aller dans les toilettes près de la file d'attente du public général. En arrivant à ces dites toilettes, nous avons vu une foule immense qui attendait pour y aller déjà! Nous avons vite rebroussé chemin, car nous n'aurions jamais eu le temps d'y aller avant de rentrer sur le site en tant que tel.

Il y a des filles qui sont arrivées dans la file du fan club qui étaient habillées en costumes étranges. On aurait juré qu'elles venaient de débarquer de l'aéroport en provenant de Chine ou du Japon. Elles avaient quasiment des habits de fête traditionnels de leur pays d'origine, c'était très spécial.

Vers 15h15, Sheena, une fille qui venait de parler au garde de sécurité, est venue nous dire que l'organisation du groupe n'était pas tout à fait prête et que quelqu'un viendrait nous chercher aussitôt que possible pour nous faire rentrer. Nous sommes finalement passés à travers les deuxièmes barrières vers 15h35. Ensuite, nous avons été obligés d'attendre que les gens qui devaient fouiller nos sacs à dos soient mis au courant des choses pour lesquelles ils devaient chercher. Un membre de l'organisation de tournée de Bon Jovi, Kevin, est venu nous dire que nous serions fouillés avant que nos billets ne soient scannés afin de sauver du temps. Alors, nous avons été fouillés, mais pas à peu près! Les premières personnes à se faire fouiller se sont fait enlever leurs bouteilles d'eau, leur nourriture, etc. C'était pourtant spécifié sur le site web d'Admission que nous avions le droit d'en apporter! Quand la personne qui fouillait est arrivée à moi, elle a vu ma bouteille d'eau et elle est venue pour me l'enlever. Je lui ai demandé si on pouvait garder la bouteille si elle m'enlevait le bouchon. Elle est allée vérifier auprès d'autres personnes et c'était correct. L'affaire est qu'elle n'avait pas vu le litre d'eau que j'avais apporté en plus dans mon sac! Bonne affaire pour moi, j'ai pu garder le bouchon sur cette bouteille-là au moins! La fouille a duré une éternité à mes yeux! Hahaha

Ensuite, on avait besoin de montrer notre carte du fan club ainsi qu'une pièce d'identité et notre billet qui indiquait qu'on avait le droit d'aller dans le VIP pit à une personne de l'organisation de la journée afin qu'elle nous remette un bracelet qui nous identifiait comme étant des détenteurs de billets pour le VIP pit. Nous avions quelques difficultés à mettre nos bracelets seuls, car nous avions nos bouteilles d'eau sans bouchon dans les mains! Étant donné que les membres du fan club sont très gentils, nous nous sommes mutuellement aidés pour les mettre!

Ensuite, Kevin a essayé de nous dire quelque chose, mais on ne le comprenait pas. Alors, il est venu juste à côté de moi étant donné que j'étais environ à la moitié de la file du fan club. Il nous a dit qu'il allait maintenant nous amener au VIP pit et que s'il voyait quelqu'un courir, il allait l'escorter à la fin de la file d'attente du public général! Disons qu'avec son physique de tueur (l'air très sérieux, un pinch, très bâti), on l'a tous et toutes écouté. Il a l'air très gentil quand les gens coopèrent avec lui par contre, car il s'est même montré souriant après son discours! D'autres gens de la sécurité ont scanné nos billets à mesure qu'on avançait. Tous les membres du fan club ont écouté et ce fut une très belle balade jusqu'au VIP pit! En arrivant sur le site, on s'est aperçu de l'ampleur de la scène! C'était immense et elle était en face de la colline du Parc Jean-Drapeau. Les premiers membres du fan club à arriver dans le pit se sont placés au centre évidemment. Quand on est arrivé, il y avait l'équivalent d'environ 5 rangées en face du centre de la scène. Il restait encore de la place à la barricade des 2 côtés. On avait l'air des enfants qui venaient d'apercevoir le sapin de Nol rempli de cadeau le jour de Nol. Nous nous sommes dirigés du côté à Richie instinctivement. En arrivant, il restait peu de place à la barricade et Sandra et Steph ont décidé d'aller voir s'il restait de meilleures places du côté à David. Je ne tenais vraiment pas à aller du côté à David, car j'avais déjà été là en décembre et j'avais le goût d'être du côté à Richie. J'ai vu un peu plus tard que Sandra était bien installée les bras accotés à la barricade du côté à David et elle n'a pas bougé de là de tout le reste de la journée!

Je suis donc restée du côté à Richie avec Christine et Isabelle. Nous nous sommes dépêchées de mettre nos sacs à dos par terre pour s'assurer d'avoir assez de place pour bouger jusqu'au concert. Il était alors 15h58 quand nous avons décidé d'en profiter pour aller aux toilettes. Je me rappelle d'avoir vu des gens commencer à courir dans le pit quand nous nous sommes retournées pour aller aux toilettes! On n'avait pas eu l'exclusivité du VIP pit pendant 30 minutes, mais plutôt à peine 10 minutes! Je n'ai pas trouvé cela correct de la part de l'organisation d'avoir laissé entrer les gens si vite! Ils n'ont sûrement pas été tous fouillés, c'est certain! Deux filles ont réussi à se faufiler devant nous à la barricade. Nous étions un peu frustrées, mais bon, c'est la vie! De toute façon, finalement, elles se sont un peu tassées vers le centre, donc rendu au moment du concert, elles étaient plutôt à côté de nous. En passant, la barricade est l'espèce de structure en métal qui retient les gens à une bonne distance de la scène. Être à la barricade veut dire qu'on peut s'accoter dessus ou lui toucher sans trop d'effort. Pour ne pas qu'elle ne tombe, la barricade se continue un peu à terre vers la foule (environ 2 pieds après sa partie verticale qui nous permet de s'accoter dessus).

Je suis allée aux supers toilettes sèches du parc avec Isabelle pendant que Christine guettait nos places. Heureusement qu'on est allé au début, car je n'aurais pas eu le courage d'aller dans ces toilettes suffocantes par la chaleur avec toute la puanteur de centaines de personnes qui sont passées par-là avant nous quelques heures après! Hahaha Surtout qu'il n'y a pas moyen de se laver les mains là-dedans! Yeurk!

Nous sommes revenues à nos places après quelques péripéties pour aller et revenir des toilettes. Il commençait à avoir des gens autour de nous, mais la plupart des gens étaient assis. Certaines filles étaient déjà debout près de nous, mais elles n'étaient pas en majorité. Un gars s'est approché de nous à un moment donné; on lui a demandé ce qu'il pensait qu'il faisait. On lui a expliqué que c'étaient nos places et qu'on était arrivé avant lui, car on était du fan club. Il a essayé de nous passer un sapin en nous disant qu'il était du fan club aussi, mais on ne l'avait pas vu de la journée! Finalement, il nous a dit que son frère était à la barricade et qu'il voulait aller lui parler. On l'a laissé passer en lui disant qu'il était mieux de s'en aller par la suite. Il nous a ensuite dit qu'il était plutôt là pour Nickelback et qu'il se tasserait après Nickelback pour qu'on soit en avant pour Bon Jovi. Deux autres filles ont aussi réussi à se faufiler en avant de nous. Nous avions l'intention de leur dire poliment de se tasser après Nickelback si elles étaient encore là.

Nous nous sommes aperçus assez vite que ce n'était pas super propre être assis par terre au Parc Jean-Drapeau! J'avais apporté des sacs de vidange pour m'asseoir dessus, car je ne savais pas si le sol allait être sec après la pluie de la veille. Christine avait apporté une serviette sur laquelle on s'est également étendu. Nous avons mangé un peu, il était environ 16h30. J'avais apporté des légumes coupés que nous avons dévorés. L'eau était également bonne, même si elle était chaude. Il y avait même un gars qui passait pour vendre de la bière à une chaleur pareille! Christine s'est laissé tenter, car la bière était froide! France, une fille de l'Ontario rencontrée sur le forum de discussion du fan club, était assise à côté de nous avec deux de ses amies. Je suis allée prendre en photo le VIP pit vu d'en arrière près d'une rampe (plate-forme) qui faisait un demi-cercle dont la face plate était la scène. Isabelle a adoré mes talents de photographe quand je suis revenue à notre place et que j'avais mal cadré les photos que j'ai prises pour elle! Disons seulement qu'il y avait beaucoup plus de gazon que de scène sur ses photos! J'ai dû être trop excitée par le fait d'être si proche il faut croire! hahaha

Nous commencions à avoir de la poussière partout sur les jambes, les bras, les cheveux, nous étions tellement sexy! Étant donné qu'on n'avait pas beaucoup d'eau pour boire, on ne voulait pas la gaspiller à se laver les mains! En plus, j'avais mis de la crème solaire pour ne pas être rouge à la fin de la journée, alors ma peau était déjà collante! J'aurais pu ne pas en mettre finalement, car nous avons été à l'ombre dès notre arrivée sur le site. En arrivant au VIP pit, le soleil était assez haut encore pour nous taper dessus, mais un assez gros nuage est arrivé pour le cacher. Ensuite, quand le nuage s'est poussé (ce fut à peu près le dernier nuage à passer au-dessus de nous!), le soleil était disparu en arrière de la scène. Il faut spécifier qu'on était à côté d'une scène large de 60 mètres et haute de 30 mètres, représentant la hauteur d'un édifice de 10 étages! Donc, le soleil était encore haut probablement, mais on était trop près de la scène pour le voir.

Nous avons aperçu une des poutres constituant la scène en haut sur laquelle c'était écrit "Bon Jovi set #3". Donc, nous en avons conclu qu'il y a au moins 3 exemplaires de la même scène disponibles pour les spectacles de Bon Jovi cet été. Sachant que la scène a été montée pendant 6 jours par 300 ouvriers pour Montréal, ils ont besoin d'au moins 3 exemplaires, car il y a un peu plus de 2 spectacles par semaine certaines semaines du mois de juillet!

À un moment donné, les vidanges (bouteilles d'eau, sacs de toute sorte, verres de bière, etc.) commençaient à s'étendre autour de nous. Une des filles qui s'était faufilée en avant de nous nous a demandé si on avait un sac à poubelle pour ramasser tout cela. J'en avais apportés quelques uns de surplus, donc nous avons ramassé les déchets! Hahaha Elle nous a même dit qu'il fallait ben que ça soit des filles qui pensent à cela, car les gars s'en foutent complètement de vivre dans les vidanges! hahaha

Des gars sont passés à un moment donné de l'autre côté de la barricade près de la scène afin de lancer des pics de guitare de Nickelback. J'en ai reçu un sur l'épaule que j'ai gardé et j'en ai reçu 2 autres à mes pieds que j'ai donnés aux personnes autour de moi. C'est quand même pas pire de recevoir 3 pics sans courir après! hahaha

Nous avons constaté peu avant 18h que le VIP pit était rempli à moitié. Nous avons été soulagées de savoir que la sécurité n'avait pas fait entrer des gens qui ne détenaient pas de billets VIP dans le pit. En Europe, leur pit est habituellement paqueté de personnes et il est très difficile de se mouvoir à ce qu'il paraît!

Le temps n'a pas passé super vite, mais quand même, 18h a finalement sonné. Le premier groupe à performer sur la scène, Ashmore, est arrivé sur scène à 18h tapant. J'ai mis mes bouchons pour les oreilles aussitôt qu'on s'est levé; nous nous sommes dit que c'était la dernière fois qu'on était assis pour le reste de la soirée. Ashmore était assez bon pour une première partie inconnue, je suis restée surprise! Il faut dire que c'est le fun de savoir qu'on va assister à un show de Bon Jovi en étant si près de la scène! Ashmore est un groupe venant de Dallas qui a gagné un concours qui s'appelait "The Last Band Standing" organisé lors de la tournée Have A Nice Day de Bon Jovi plus tôt dans l'année pour encourager des groupes locaux de chaque ville visitée par Bon Jovi. À la fin de leur prestation, le batteur a lancé un bâton de drum dans la foule et ce sont 2 filles qui étaient à la barricade à notre droite qui l'ont attrapé. Elles se sont chamaillées pour savoir qui d'entre elles le garderait jusqu'à ce qu'un garde de sécurité vienne le casser en deux pour ne pas qu'il y ait de chicane! hahaha

Quand Ashmore sont partis, des roadies ont commencé à préparer la scène pour Nickelback. Christine s'est risquée à aller aux toilettes aussi durant cette période si je me souviens bien. Elle est revenue en un temps raisonnable, signe que tout s'est bien déroulé pour se refaire un chemin à travers la foule! Les gens étaient très cool face à cela en passant, les gens qui essayaient de passer devant ou derrière nous n'avaient juste à nous spécifier qu'ils n'essayaient pas de voler notre place, mais juste passer pour aller aux toilettes: "I'm not stealing your place, I just want to pass through to go to the bathroom and I'm coming back after."

Les membres de Nickelback sont arrivés sur scène à 18h45 environ et ils ont joué jusqu'à 19h45. Ils sont très bon en show, même que parfois, la musique et la voix étaient tellement bonnes que je me suis demandée comment c'était possible d'avoir un son quasi parfait en show! France et ses amies avaient apporté des pancartes avec tous les noms des membres du groupe dessus et elles les montraient une derrière l'autre quand un des membres venait de notre côté. La plupart ont fait un signe de tête et ils interagissaient pas mal tous avec la foule qui voulait leur dire quelque chose par des bannières. France a même écrit à un moment donné à l'endos d'une pancarte: "We're dirty girls" et le chanteur, Chad, l'a remarquée. Il a fait un grand sourire et il leur a demandé ce que ça voulait dire tout cela et il a dit qu'il aimait bien cela! Hahaha Je ne sais pas jusqu'à quel point les filles voulaient dire qu'elles étaient sales de poussière, si elles voulaient passer un message osé à Chad ou bien, seulement attirer son attention. Peu importe, elles ont eu leur moment de gloire avec lui, ça c'est sûr!

Nickelback nous invitait à chaque chanson à chanter les paroles si on les savait. Le chanteur s'est même adressé à la foule qui était déjà massée sur la colline à l'autre bout du site. Chad a même spécifié que c'était très agréable de faire un show sous un ciel sans nuage! Effectivement, c'était alors radieux dehors et pas de possibilité d'averse en vue! Le chanteur et le guitariste se sont même adressés à la foule en français à plusieurs reprises! Et le guitariste l'a fait avec peu d'accent dans la voix, je soupçonne qu'il parle français plus que pour dire "allo", "ça va?", etc. Chad nous a aussi demandé à un moment donné de sortir nos "devil horns" avec nos mains pendant le refrain d'une chanson! Il était tellement comique avec ses "devil horns"!

Chad, le chanteur de Nickelback, buvait quelque chose sur scène qui semblait vraiment nauséabond. Il a même passé le commentaire à un moment donné que c'était "a very disgusting drink". Il a essayé de nous faire deviner c'était quoi la composition de ce breuvage avant de nous dire que c'était un mélange d'eau et d'huile d'olive pour garder sa voix en forme! Yeurk!

Parfois, les membres de Nickelback lançaient des pics dans la foule. Il y en a un qui a frappé l'épaule d'Isabelle et tout le monde a essayé de le retrouver sans succès! Il y a aussi eu des gens sur scène qui manipulaient des canons faits exprès pour lancer des choses qui semblaient être des t-shirts dans la foule. Quoi de mieux pour réchauffer la foule?! À la fin de la prestation de Nickelback, le batteur a lancé un de ses bâtons dans la foule de notre bord et ce sont les mêmes 2 filles qui l'ont pogné encore! Hahaha Je n'ai pas regardé le dénouement de la deuxième bataille amicale par contre!

Les roadies ont pris d'assaut la scène encore une fois afin de déballer rapidement les instruments pour Bon Jovi. Je commençais à être fébrile un peu! Les 2 filles qui avaient réussi à se faufiler sur notre côté gauche pour être en avant de nous durant Nickelback étaient encore là lorsque Christine leur a demandé si on pouvait reprendre nos places. Le gars qui était venu voir son frère s'est tassé et les 2 filles ont pris sa place à notre gauche. Isabelle a avancé à la barricade et Christine et moi, on a pu se mettre les pieds sur la partie horizontale de la barricade et nous avons mis nos sacs par terre derrière nous juste après la barricade. Il y avait de la place entre Isabelle et la fille à sa droite, j'aurais pu m'avancer encore plus, mais il n'y avait pas de la place pour une personne complète de large! Donc, il n'y avait personne en avant de moi quand je regardais le milieu de la scène, car Isabelle était vraiment en avant de moi, un peu à gauche de Richie.

Je ne me rappelle plus si c'est entre Ashmore et Nickelback ou entre Nickelback et Bon Jovi, mais il y avait quelques photographes de médias qui ont pu se mettre momentanément entre la scène et la barricade pour prendre des photos. Une photographe pour le Journal de Montréal a pris quelques photos jusqu'à ce qu'elle voit un petit garçon sur les épaules de son père. Elle lui a fait signe de se mettre les bras en l'air et elle a pris plusieurs photos dont une qui s'est retrouvée en première page du Journal de Montréal le lendemain! La photographe voulait avoir le nom du petit garçon, alors les gens ont été assez gentils pour se tasser et faire de la place afin que l'homme transporte son fils jusqu'à la barricade pour donner les informations à la photographe.

J'ai eu tout un soulagement quand j'ai enlevé mes bouchons après Nickelback, car ils me faisaient une pression dans la tête qui allait bientôt dégénérer en mal de tête. Je me suis aperçue également que le fait de toujours avoir la tête par en haut n'aide pas à se sentir bien dans la chaleur et l'humidité. J'ai même dû reprendre mes esprits en regardant à terre une bonne partie pendant "l'intermède" entre Nickelback et Bon Jovi! Hahaha

Un autre détail qui m'a fascinée est à quel point on était organisé dans le fan club. Toutes les filles à qui j'ai parlé pendant la journée avait apporté leur déodorant, tout comme moi! Disons qu'on s'est refait une "beauté" de dessous de bras juste avant que Bon Jovi arrive sur scène! Hahaha On avait l'air vraiment brillant avec notre technique de "rafraîchissement"! Surtout qu'on venait de passer quelques heures assises par terre et nos mains étaient toutes sales de terre. Pas moyen de se les laver, on gardait l'eau pour des raisons de sécurité physique! Alors, il fallait vérifier qu'on ne se mettait pas les mains dans le visage pour rien!! En plus, j'avais des 40 écrits un peu partout sur le bras opposé à la main sur laquelle était écrit mon rang dans la file du fan club! Oops! Très, très sexy! HA HA HA

Nous avons été plusieurs à sortir des barres tendres de nos sacs à dos entre Nickelback et Bon Jovi afin de manger un petit quelque chose avant le concert. Il ne faut pas oublier qu'on n'avait pas soupé et qu'il était rendu 20h. Je n'avais pas faim du tout et à vrai dire, j'ai englouti ma barre tendre plus par sécurité pour ne pas m'évanouir au lieu d'un sentiment de faim! J'ai même vu des filles qui s'aidaient mutuellement à s'indiquer où elles avaient encore des grémilles entre les dents pour être parfaites quand les boys arriveraient sur scène!

Un autre détail m'a beaucoup étonnée par rapport aux filles présentes dans le VIP pit. Il y en avait beaucoup qui portaient un top de bikini comme seul vêtement en haut de la ceinture ainsi que des souliers à talons hauts ou des sandales. Je n'aurais jamais osé porter ni un top de bikini ou des sandales de peur d'avoir un accident si quelqu'un me poussait qui aurait fait en sorte que j'aurais "flashé" Jon sans le vouloir! Hahaha Dans le fond, avoir su que les gens ne pousseraient pas, j'aurais porté un top de bikini et des sandales! Je repense entre autres à la fille à ma droite à la barricade, elle portait un top de bikini qui en révélait pas mal sur son anatomie et elle l'a exploité à fond durant tout le concert pour être certaine d'en mettre plein la vue à Richie! Hahaha

Quand 20h15 a sonné, nous avons constaté que la musique de fond s'est amplifiée, comme elle le faisait lors des concerts en décembre! L'adrénaline a fait son apparition dans mon corps comme une bouffée d'air chaud dans mes veines!

Bon Jovi est arrivé d'un coup d'en arrière de la scène et ce fut le délire dans les premières rangées du parterre et aussi à d'autres endroits. Lorsque les premières notes ont retenti, j'ai cru reconnaître une chanson qu'ils ne jouent pas très souvent. Lorsque Jon a commencé à chanter, j'ai tout de suite reconnu Rockin' In The Free World! La dernière fois qu'ils ont joué cela en concert, j'avais 15 ans! Hahaha

Comment ne pas se sentir un tantinet énervée quand ton idole commence à se promener sur la scène et que la caméra est capable de capter une photo du genre présenté ci-dessous?? J'étais en train de réaliser un rêve d'être dans la première rangée d'un concert de Bon Jovi!

Bon Jovi - Parc Jean-Drapeau, Québec, Canada (13 juillet 2006)

Avant d'oublier de le mentionner, voici la liste des chansons jouées par Bon Jovi durant cette soirée magique qui a duré de 20h15 à 22h30:

Rappels:

Jon m'a regardée pendant quelques secondes au début du concert, yeux dans les yeux; j'ai essayé de tout coeur de garder mon calme le plus possible! En fait, j'ai figé et je me suis laissé emporter à quelques mètres d'où j'étais pour me laisser croire que j'étais rendue dans ses bras le temps d'une fraction de chanson!

Martin m'avait demandé d'enregistrer You Give Love A Bad Name et Livin' On A Prayer avec ma caméra. Je savais qu'habituellement, ils jouent You Give Love A Bad Name en deuxième, donc je me suis préparée et j'ai tout filmé, de la première note à la dernière! J'étais fière de moi disons! Ce qui est difficile est d'essayer de ne pas crier ni de chanter trop fort quand j'enregistre... Disons que je n'ai pas réussi mon défi! Hahaha

La première fois que Jon est venu visiter les gens qui étaient à ma gauche sur la scène, une personne lui a tendu la main et Jon a pris un collier en tissu qui permettait d'attacher des cartes dans le cou et qui avait les couleurs de l'Italie. Il l'a porté par la suite jusqu'à ce qu'il aille se changer!

Jon a provoqué le délire des filles présentes dans l'enclos à la droite sur la scène la première fois qu'il y est allé. Quelques-unes cherchaient désespérément un moyen de lui voler un baiser! Je crois qu'une fille a réussi, car ils l'ont montrée à l'écran géant et elle avait l'air en transe! hahaha

Le concert a passé tellement vite qu'à la fin, je me suis même demandée si j'avais rêvé! Hahaha J'ai regardé l'heure vers 21h50, je ne pouvais pas croire qu'il restait peu de temps au show!!! Le show a été beaucoup plus court que ce dont on est habitué à Montréal. Ils ont joué seulement leurs plus grands hits et je les comprends aussi; une foule de 30 500 personnes rassemblée pour voir Bon Jovi n'est pas uniquement constituée de fans aussi fans que les membres du fan club!

Pendant Born To Be My Baby, je me suis essayée à sauter sur place et à ma grande surprise, je n'ai pas mis mes gros pieds sur quelqu'un d'autre! En mettant mes coudes à la même hauteur que mes épaules, je touchais aux filles à mes côtés, alors nous n'étions pas si tassées que cela les unes sur les autres. En tout cas, pas dans mon coin. Ça dépendait aussi des chansons, car parfois, on aurait dit que certaines chansons faisaient en sorte que nous étions plus près les unes des autres.

Je regardais souvent mon sac à dos en arrière de moi et je le replaçais quand il était rendu trop près de France qui était en arrière de moi pendant Bon Jovi.

Jon a fait son décompte habituel avant de jouer Runaway, afin de nous ramener dans le temps comme il le dit si bien. Il a donc compté les années à partir de 2006 jusqu'en 1982. Il nous a ensuite dit que c'est cette année-là qu'il est allé supplier un DJ de jouer sa chanson. Délire assuré! Toute la carrière de Bon Jovi n'aurait pas été possible si un DJ n'aurait pas senti le talent au début!

Quand j'ai entendu les premières notes de la chanson qui a suivi Runaway, je me suis dit: "Est-ce que j'ai bien entendu??" Hey oui, je venais d'entendre les premières notes de The Radio Saved My Life Tonight, une chanson tirée du box set sorti en 2004. En décembre, j'avais été déçue que le groupe n'en joue pas du box set! J'étais tellement contente que je suis devenue quasi hystérique! Hahaha La dernière fois que j'aie autant crié pour une chanson était quand j'avais 13 ans! Isabelle m'a même dit qu'elle ne comprenait pas pourquoi je criais autant pendant une chanson pas connue du tout! Hahaha J'ai réalisé aussi à quel point j'aime cette chanson et comment je peux me remémorer le temps quand j'avais 12 ans et que la radio (dans mon cas, c'est plus la TV!) m'a sauvée d'une adolescence qui s'en venait de plus en plus difficile à mes yeux émotionnellement! J'ai juste à me remémorer ce moment, et j'ai encore un pincement au coeur de joie d'avoir entendu cette chanson en direct! Le groupe ne saura jamais à quel point j'adore cette chanson!

Je me souviens que Jon nous a remerciés de notre accueil en français. Il arrivait souvent que Jon portait sa main droite à son coeur et ce n'était pas parce qu'il souffrait de problèmes cardiovasculaires! Il a même avancé le chiffre de 45 000 pour indiquer le nombre de personnes présentes au Parc Jean-Drapeau. (Ce qui s'est avéré une évaluation très optimiste!) Il semblait très ému de la foule de Montréal, comme toujours d'ailleurs!

J'ai également réussi à capter la vraie couleur des yeux de Jon sur une photo! J'étais tellement fière de moi que je veux la partager dans cette revue! Le bleu de ses yeux est vraiment incroyable!!! La photo originale est É-COEU-RAN-TE et est maintenant mon papier peint de mon bureau sur l'ordinateur!

Bon Jovi - Parc Jean-Drapeau, Québec, Canada (13 juillet 2006)

Au début de Captain Crash & The Beauty Queen From Mars, j'ai commencé à battre la mesure avec mes bras dans les airs. Quelques autres personnes ont embarqué en battant la mesure du même côté que moi et Jon a embarqué à un moment donné aussi! Cette chanson-là pourrait être jouée en continu que je n'arrêterais pas d'avoir du fun!

Juste avant Just Older, Jon s'est adressé à la foule en nous disant qu'il commençait à être vieux, car il avait mal aux genoux, au dos, etc. La foule a, pour ainsi dire, rouspété pour lui dire qu'il n'était pas vieux du tout! Pendant Just Older, la foule a vraiment embarqué et j'ai crié de toutes mes forces "I LOVE YOU" juste avant le solo. Les gens à mes côtés l'ont très bien entendu, j'en suis certaine! Hahaha Évidemment, quand Jon a chanté: "I still believe I'm just...", j'ai crié de tout coeur "OLDER" et encore une fois, la foule à mes côtés a réagi en grand nombre, car c'est un moment fort de la chanson où Jon dit qu'il n'est pas vieux, mais qu'il a vieilli et que c'est bien correct avec lui (not old, just older).

Je me suis fait photographier pendant Just Older justement pour avoir une preuve que j'étais aussi proche au cas où je ne m'en rappellerais plus le lendemain! Un gros merci à Christine qui a bien voulu me photographier! J'espère que mes veines dans le front ne paraissaient pas autant que cela pendant tout le concert! Hahaha

Marie-Hélène Cyr - Spectacle de Bon Jovi au Parc Jean-Drapeau, Québec, Canada (13 juillet 2006)

Les premières notes de In These Arms ont provoqué le délire sur l'Île Ste-Hélène! Hahaha Elle a de quoi de magique cette chanson. Si je me rappelle bien, Jon est allé faire le tour du demi-cercle pour saluer des gens plus loin dans la foule. Il s'est même permis de prendre la bannière en tissu de quelqu'un qui disait: "Montreal Loves Bon Jovi" et il s'est fait un espèce de bandeau avec avant de la relancer dans la foule! Un beau souvenir pour la fan qui l'a fabriquée, si elle a réussi à la ravoir!

Jon a ensuite donné la place à Richie pour qu'il chante I'll Be There For You comme un grand pendant que Jon allait se changer. Richie apporte une touche toute spéciale à cette chanson et j'aime bien les arrangements vocaux qu'il fait. Il a fait embarquer la foule à la fin pour chanter les "wo oh oh, wo oh oh, wo oh oh oh", chose que tous les fans réunis ont fait! Les premières rangées, dont moi entre autres, ont continué à chanter jusqu'à la fin de la chanson. On est tellement bien quand on peut participer un peu! Hahaha J'ai même eu le motton pendant la chanson! La voix m'a manqué tellement j'avais de l'émotion qui voulait sortir à l'extérieur de moi!

Certains fans ont essayé de chanter assez fort pour souhaiter un bon anniversaire à Richie vers la fin de I'll Be There For You, mais ils ne chantaient pas assez fort. La fête de Richie était le 11 juillet, donc 2 jours avant le concert. Lorsque les lumières se sont éteintes et que Jon est revenu sur scène, on a chanté bonne fête à Richie au complet! Jon nous a regardés à la fin et il a fait un signe des épaules en voulant dire: "Mais, vous avez chanté sans qu'on ne vous le demande??" Richie nous a également fait un signe pour nous remercier! C'est dommage qu'on n'ait pas réussi à attirer l'attention de tout le parc, ç'aurait été fabuleux d'entendre plus de 30 000 personnes chanter bonne fête au guitariste! Hahaha

Have A Nice Day, Who Says You Can't Go Home et It's My Life ont provoqué une réaction que je n'avais jamais vue auparavant! J'avais l'impression que tout le monde chantait! Je me souviens d'avoir sauté pendant une de ces chansons, mais je ne me rappelle plus laquelle! Hahaha

Pendant Who Says You Can't Go Home, France et ses amies ont brandi des parcartes disant "It's alright", tout comme dans la chanson. La caméra de l'écran géant les a même montrées à l'écran à un moment donné!

Jon nous a fait la surprise de chanter un bout de Shout pendant Bad Medicine! Le délire total dans notre section! J'ai sauté un peu, mais tout le monde s'était rapproché et c'était difficile de bouger avec Isabelle qui s'était reculée en plus!! Hahaha

Je me suis vue à quelques reprises à l'écran géant, car j'étais près d'un gars avec un chandail orange qui était très visible à l'écran et Isabelle a une belle crinière blonde frisée, alors quand je voyais un des deux, je me voyais aussi avec un petit délai le temps de réaliser que j'étais là aussi! Hahaha

Étant donné que c'était un concert en plein air, il fallait s'attendre à voir des mouches/mannes, etc. et il y en a eues! Jon n'arrêtait pas de cracher sur scène, car possiblement qu'il en a avalées quelques unes! Oops! À un moment donné, on voyait tellement de bibittes sur scène sous les projecteurs que je me suis demandée comment les membres du groupe pouvaient faire pour les endurer!

J'ai aperçu Jon qui s'est retourné vers les drums à un moment donné dans le concert et il a détaché sa ceinture pour l'ajuster et la reboucler tout de suite après. Un petit détail qui m'a fait sourire, car quand on est loin, on ne voit pas ce genre de détails! Hahaha

À quelques reprises, nous avons senti une brise de vent très froide durant le show. Ça faisait du bien, car je dois avouer que je me suis sentie un peu étourdie à quelques reprises à force de regarder en l'air et d'avoir chaud! C'est dur sur le cou et sur la tête tout cela!

Il y avait une caméra perchée au bout d'un long bras qui se promenait dans la foule pendant le show. Parfois, l'écran géant montrait l'image de cette caméra et on pouvait voir qu'un peu plus loin, les gens avaient de la place en masse pour bouger! Elle était vraiment hot cette caméra-là! Il faut avouer que la sécurité était pas mal bonne, car même si nous avions été plus tassés, je ne crois pas que j'aurais eu plus peur de me faire bousculer. Les gardes de sécurité ne toléraient pas, entre autres, longtemps les gens qui se perchaient sur les épaules de leurs amis. Cette pratique est dangereuse et en plus, ces femmes perchées empêchaient les autres en arrière de voir quoi que ce soit sur la scène!

Il y avait quelques ballons de plage qui se promenaient au début du show dans la foule et à un moment donné, l'un d'eux est venu me frapper dans le dos! Hahaha Il s'est fait repousser plus près du centre de la scène et il y a une fille qui l'a envoyé sur scène! Hugh, le bassiste, a vite fait de le kicker avec son pied dans la foule tout en continuant à jouer!

Je me suis surprise, pendant quelques chansons, à me tenir les deux mains ensemble et j'avais les deux poignets bien accotés entre mon épaule et mon cou. Je crois que j'étais simplement pâmée devant mes idoles, tout comme plusieurs filles faisaient lors des concerts d'Elvis juste avant qu'elles ne perdent connaissance! J'avais toute l'énergie nécessaire pour rester consciente par contre, mais ma tête ne parvenait tout simplement pas à se détourner de la scène!

Jon n'est pas allé souvent voir les gens sur scène qui voulaient tant attirer son attention! Je crois qu'il y a un groupe de mon côté qui n'a même pas eu la chance de serrer la main de Jon, car les quelques chansons durant lesquelles ils ont été là, Jon était occupé à jouer de la guitare et il ne pouvait pas vraiment se déplacer! C'est pour cette raison entre autres que j'aurais préféré garder ma place à la barricade que d'aller sur scène pendant quelques chansons si j'avais eu le choix entre les deux options.

Richie étant directement en avant de moi, j'ai pris plusieurs photos écoeurantes de lui pendant le show. Voici un petit aperçu de ce que je voyais:

Bon Jovi - Parc Jean-Drapeau, Québec, Canada (13 juillet 2006)

On s'est fait aller les bras en masse pendant Raise Your Hands. Nous commencions à être un peu tassés, donc je gardais mes mains sur ma tête entre 2 refrains pour être prête quand Jon chantait: "Raise your hands".

Les lumières se sont éteintes par la suite et j'ai comme eu un feeling qu'ils allaient jouer Livin' On A Prayer. J'ai préparé ma caméra pour enregistrer et comme de fait, les lumières se sont rallumées et Jon a commencé à chanter a cappella: "We've got to hold on, to what we've got..." J'étais tellement fière de moi d'avoir réussi à flairer le début de la chanson comme cela! Jon n'a pas semblé apprécié par contre vers la fin de la chanson, car il a semblé me regarder et il m'a fait un signe de tête en voulant dire: "Ben tsé, arrête de filmer là!" J'espère de tout coeur que j'ai tort et qu'il regardait quelqu'un d'autre avec un autre type de message accroché à son geste d'épaule! Inquiète-toi pas Jon, je ne filme que pour mon plaisir personnel! Je ne ferai pas d'argent avec cela, crois-moi!

Je me souviens que je criais à un moment donné et Christine m'a dit: "Tu as encore de la voix toi??" hahaha J'avoue que j'ai été surprise d'en avoir autant vers la fin du concert!

Le groupe est disparu après Livin' On A Prayer pour signaler que les rappels commenceraient sous peu. La foule a commencé à scander les "ole ole ole ole" que la foule de Montréal aime chanter au hockey et dans les concerts. Les premières rangées ont commencé à scander: "Bon Jovi! Bon Jovi! Bon Jovi!" à un moment donné. La scène était éclairée d'une façon vraiment extraordinaire pendant que les lumières étaient éteintes. On aurait dit les lumières de gratte-ciels! Je crois que l'effet escompté était de faire accroire à une ville éclairée le soir! Hahaha

Les rappels n'ont pas duré très longtemps et c'est dommage, car je voyais que le show était fait pour ne pas contenir plus de chansons que celles jouées. Habituellement, on a toujours une ou deux surprises du groupe à Montréal! Mais, comme j'ai dit auparavant, je ne dirai rien de négatif sur la liste des chansons jouées, car c'était une bénédiction d'avoir le groupe à Montréal cet été et ce fut un des concerts les plus magiques auxquels j'ai assisté. Ça a juste passé trop vite à mon goût! :)

Pendant Keep The Faith et peut-être même avant, on s'est fait bousculer par un espèce de gros tata qui a décidé de venir en avant pour écouter le reste du concert. Il semblait très saoûl et personne ne l'a accueilli d'une bonne façon. On a essayé d'attirer l'attention des 2 gardes de sécurité qui étaient près de nous en pointant le gars en question. Il sautait partout et il essayait de démontrer sa joie au groupe. Un des gardes le regardait très très attentivement et le moment où il a poussé une fille contre la barricade, il est venu lui dire qu'il fallait qu'il s'en aille de là. Le gars a rouspété un peu, mais finalement, il a serré la main du garde de sécurité et il est parti. Méchant moron en tout cas, car il a cassé notre fun et notre harmonie!

Il y a eu beaucoup de bannières qui ont défilé devant le groupe durant le concert, elles provenaient pour la plupart des premières rangées. Une qui m'a fait rire avait le texte: "No, we're not drunk"! hahaha Ou encore une autre qui véhiculait un "message subliminal" à David et à Tico pour une petite partie de golf le lendemain avec les auteurs de la bannière!

Une autre bannière disait: "See you in New Jersey". Bon Jovi fera, dans les prochains jours, 3 shows au Giants Stadium dans leur New Jersey natal et pour certains, c'était impératif d'assister à au moins un d'entre eux! Les chanceux!

J'ai eu l'impression pendant les rappels que Jon oserait sauter de la scène pour venir serrer la main des gens à la barricade. Ce fut une fantaisie qui ne s'est malheureusement pas concrétisée! Ce n'était pas ce soir-là que j'allais enfin toucher à Jon pour me prouver qu'il existe vraiment et que ce n'est pas seulement ma tête qui me joue des tours!

Après Keep The Faith, les membres du groupe ont fait un salut et ils ont fait une "fainte" de partir et comme d'habitude, Jon a fait des signes en voulant nous dire: "Hey, c'est fini, allez vous en, vous être trop énergiques... arrêtez!" et quand le groupe est revenu pour jouer Wanted Dead Or Alive, leur retour a provoqué toute une réaction de la foule! Hahaha J'ai eu le motton à la fin de la chanson, car je savais que c'était la dernière qu'ils joueraient. Quelques larmes ont monté à mes yeux, car je venais de vraiment réaliser à quel point j'avais aimé ma soirée et à quel point j'avais été chanceuse d'être aussi près!

À la fin de Wanted Dead Or Alive, ils ont refait un salut et ils sont partis pour de bon. Les roadies sont sortis aussitôt et ils ont commencé à défaire la scène, alors c'était vraiment fini!

Je n'ai pas montré ma bannière une seule fois à Jon tellement j'étais occupée à faire autre chose! Elle est restée bien ancrée dans ma poche arrière de mes shorts! Ce sera pour une prochaine fois; de toute façon, c'était la même que l'autre fois, alors il y a des chances que Jon m'aurait trouvée un peu redondante dans mes pensées! hahaha

Ça nous a pris du temps à sortir du site, on n'a pas tourné où il fallait pour aller reprendre le métro, alors on a été obligé de rebrousser chemin. On est arrivé à un endroit où il y avait une marée de monde; c'était le chemin à prendre pour aller au métro! Avant qu'on comprenne que ça allait plus vite pour rentrer dans le métro si on marchait plus sur un côté de l'allée, on avait déjà perdu pas mal de temps! Bref, je suis arrivée au métro Longueuil où Martin m'attendait déjà depuis un petit bout, et j'étais raide morte. J'ai même failli perdre la voix après le show, car en ne criant et ne chantant plus, on dirait que mon corps a dit: "Wo, ok, tu as assez crié comme cela." J'ai eu de la difficulté avec ma voix jusqu'à 2 jours après le spectacle!

J'ai mis mes meilleures photos sur cette page pour les partager avec vous tous.

En arrivant à la maison, ce fut opération nettoyage! Je n'avais pas réalisé à quel point j'étais sale!!! Avec la crème solaire, la poussière de terre m'avait collée dessus et en plus de la sueur, ça m'a pris plus d'un lavage pour me sentir propre! HA HA HA Disons qu'un des gros désavantages des concerts en plein air est la saleté qu'on ramasse sans le savoir. Imaginez maintenant également la senteur de cigarette mélangée au reste de la saleté, il n'aurait pas fallu que je rencontre Jon comme cela, j'aurais eu honte! :)

Le lendemain du spectacle, je ne me sentais pas si pire le matin, alors je suis allée travailler. Par contre, en milieu d'avant-midi, j'ai commencé à me sentir mal, j'avais mal au coeur, j'avais chaud même à l'air climatisé et je n'avais pas faim, moi qui as l'estomac gargouillant à 10h habituellement! Une collègue de travail qui finissait son quart de travail à 13h30 m'a ramenée chez moi, car Martin avait l'auto et tout le monde que je rencontrais dans le corridor disait que j'étais blanche comme un drap! En arrivant à la maison, je me suis couchée même si j'étais sur un high depuis la veille (je n'avais quasiment pas dormi après le show) et j'ai dormi pendant 2 heures! J'ai encore des hauts-le-coeur quand je viens pour manger, même 2 jours après le concert. On dirait que j'ai souffert quelque peu de déshydratation malgré le fait que j'ai bu quand même pas mal durant la journée! Il y a beaucoup de personnes à qui j'ai parlé qui se sont senties de la même façon. On est malade de voir Bon Jovi revenir à Montréal il faut croire! Hahaha De plus, ce n'est pas bon pour le corps humain de passer 8 heures sans pause pipi ni de passer 5.5 heures consécutives debout!

Je m'ennuie déjà d'eux et je crois que ça va me prendre du temps à me remettre de cette tournée, qui pourtant ne fut pas si pénible en termes de shows: 3 shows répartis sur 7 mois, mais on dirait que plus je vois Bon Jovi en concert, plus je veux qu'ils reviennent vite! Jon, Richie, David, Tico et Hugh, merci d'avoir "rocké" mon monde pendant ces quelques heures où j'ai été dans la même pièce que vous!! On se voit dans quelques années au plus tard j'espère!

Copyright © 15 juillet 2006 Marie-Hélène Cyr

Retourner en haut de la page