Bon Jovi

Bon Jovi > Mes revues de spectacle > 19 & 20 MARS 2010 - Montréal, Québec, Canada

Mes revues de spectacle

19 & 20 MARS 2010 - Montréal, Québec, Canada

Mise en garde: Si je m'aperçois que les photos affichées sur cette page se retrouvent sur d'autres sites web sans mon consentement, ou si certains essaient d'enlever les "watermarks" et essaient de revendre ces photos, ils auront à s'expliquer. Je me trouverai dans l'obligation de retirer mes photos et j'en priverai alors les autres visiteurs de mon site web!

L'ouragan Bon Jovi a conquis Montréal et a laissé derrière lui des souvenirs impérissables

Ça faisait longtemps que Bon Jovi étaient venus à Montréal! Après les avoir vus 9 fois depuis novembre 2000 (1 fois en 2000, 2 fois en 2001, 1 fois en 2003, 2 fois en 2005, 1 fois en 2006 et 2 fois en 2007), il a fallu que j'attende un peu plus de 2 ans cette fois-ci! Il s'en est passé des choses depuis 2007; à l'époque, j'avais encore mes dents de sagesse, mes broches et je n'avais pas subi mes chirurgies orthognatiques! J'ai toujours cru qu'il y a une force surhumaine qui veille sur moi concernant Bon Jovi. Cette force a fait en sorte que Bon Jovi aient attendu que je sois à l'aise avec mes mâchoires (pour m'époumoner en masse comme j'aime bien le faire sans que ça fasse mal) et que je n'ai plus mes broches avant de repartir en tournée! Disons que j'avais accumulé beaucoup d'énergie à donner au groupe et il fallait que ça sorte avant que j'explose!! Mes séances d'entraînement musculaire et cardiovasculaire intensives (pour survivre à 2 shows en 2 soirs) m'ont aussi aidée à avoir hâte à ces shows-là! Bref, j'étais bien équipée pour flasher mes.... belles dents blanches à Jon! ;)

Vous aurez compris que je ne fais jamais les choses à moitié quand vient le temps de Bon Jovi... De toute façon, si je commençais à déroger de toute cette préparation et cet énervement entourant une tournée, il serait probablement temps que je pense à arrêter de payer pour aller les voir. Ce jour n'est heureusement pas encore arrivé, loin de là!

Je dois remercier tous ceux qui ont pris la peine de m'envoyer des courriels et de m'appeler même (!!) pour me souhaiter du bon temps. C'est la première fois que je sentais un élan de "Bonjovisme" parmi mon entourage, c'est extrêmement apprécié! Ça veut aussi dire que j'en ai parlé assez pour que vous vous en souveniez! :P

Jour 1 - La journée où j'ai rencontré un membre de la famille de Jon

Lieu: Centre Bell
Billet: Parterre, Rangée G, Siège 25
Photos: Disponibles
Vidéos: Disponibles

Palpitations cardiaques, cerveau qui refuse de fonctionner intelligemment, sentiment de pouvoir courir un marathon... Ouep, Bon Jovi était définitivement en ville en ce beau jour ensoleillé et chaud de mars. Malgré les années qui passent, le matin d'un spectacle de Bon Jovi, je me sens exactement comme quand j'étais allée les voir lorsque j'avais 13 ans. La même énergie, la même excitation, la même fébrilité, le même mal de tête d'émotions... C'est merveilleux d'avoir une passion qui me garde aussi jeune de coeur!

Le matin du 19 mars, ce fut la folie pour essayer d'en apprendre le plus possible sur ma nouvelle caméra numérique qui, je l'espérais, aller devenir une très bonne amie le soir même! Je me suis également préparée pour aller rejoindre Sandra (toujours la même Sandra depuis 2005!) afin que nous nous rendions ensemble au Centre Bell. Nous y allions ensemble le premier soir grâce à elle qui avait pu acheter une paire de billets sur le site web du fan club avant qu'ils ne se soient tous envolés! Moi, je n'avais pas eu cette chance, donc un gros merci à elle!!

Le fan club a encore évolué depuis la dernière tournée; nous savions au moins d'avance où nous étions assises (rangée G du parterre au centre), mais l'inconnue dans l'équation était qu'il y avait un genre de cercle (la tournée s'appelle The Circle) formé par une passerelle qui débouchait sur la scène et nous ne savions pas quelle était l'étendue de ce cercle! Donc, oui, nous avions des billets dans la septième rangée du parterre, mais nous savions aussi que nous ne serions pas dans la septième rangée; nous serions probablement dans la septième rangée + environ 6-7 rangées comprises dans le cercle. Nous n'étions pas trop emballées de savoir que nous, les membres du fan club, n'avions pas eu des billets exclusivement situés dans le cercle! Et ces billets-là étaient très chers (350$US plus des frais de 70$US au lieu de 143$US plus 30$US de frais pour des billets au-delà du cercle). Je m'en serais bien payée un, mais bon, ils se sont envolés encore plus rapidement que les autres billets du fan club!

Il fallait aussi aller chercher nos billets au Centre Bell à partir de 17h le soir du spectacle. Tout cela pour contrer les scalpers afin qu'ils ne puissent pas les vendre trop vite la journée du spectacle... Donc, il a fallu se rendre là avant d'aller souper. Je me suis préparée tranquillement, car j'avais pris congé du bureau; de toute façon, je n'aurais probablement rien fait de bon de la journée!

Au début de l'après-midi, j'ai décidé d'aller sur le site web de GEG qui vendait les billets pour Bon Jovi. Quelle ne fut pas ma surprise de voir qu'il restait encore quelques excellents billets dans le cercle (!!) pour 350$CAN. Ces billets-là avaient fait partie de packages VIP beaucoup trop chers pour le "peuple normal" dont je fais partie, soit 969$ pour des billets dans le cercle et 1870$ pour des billets dans la première rangée du cercle! J'avais déjà mes billets pour le spectacle du 20 mars: un dans la rangée G du parterre et un autre dans la rangée P du parterre pour Martin. En faisant différentes recherches, je suis tombée sur un billet dans la rangée D d'un des "pits" du cercle... J'ai été trop tentée et j'ai tout de suite acheté ce billet-là à 350$CAN sachant très bien que j'avais déjà les miens. Je ne pouvais pas revendre mon billet supplémentaire du fan club, car c'est interdit, mais bon, je me disais qu'au pire, mon billet dans le cercle m'aurait coûté 550$ (350$ + 200$ qu'un de mes billets du fan club m'a coûtés avec la conversion en argent américain). Oui oui, je sais, vous vous dites tous à cet instant que je suis tombée sur la tête d'avoir fait cela, mais bon, j'étais tellement en maudit de ne pas être dans le cercle à Montréal que je voyais plutôt mon achat comme un achat de paix avec moi-même. Je voulais être dans le cercle et ça m'aurait coûté 420$US pour y être avec le fan club. Et mon "fonds Bon Jovi" a fait en sorte que tout cela ne fera pas un aussi gros trou dans mon budget à la fin du mois.

Bon, revenons au 19 mars maintenant... Je reviendrai au spectacle du 20 mars plus tard... L'après-midi fut tellement longue! J'avais fait une liste de choses à faire et j'avais un horaire assez rempli, mais l'affaire est que j'étais très en avance sur mon horaire. Je suis partie rejoindre Sandra chez elle en fin d'après-midi et nous nous sommes rendues au centre-ville de Montréal en autobus à partir de la Rive-Sud. Stationnement à 20$ au Centre Bell vs 3$ et aucun frais de stationnement pour prendre l'autobus qui fait la navette de la Rive-Sud vers le 1000 de la Gauchetière à Montréal, le choix ne fut pas difficile à faire!!

Nous sommes arrivées au Centre Bell vers 17h pour récupérer nos billets du fan club. On nous avait dit par courriel qu'il y aurait une tente dédiée à ceux qui avaient des billets du fan club et des packages VIP. Contrairement à la tournée de 2007, c'était assez bien organisé et nous n'avons attendu qu'une dizaine de minutes pour obtenir nos billets. La seule personne que j'ai reconnue dans la file du fan club fut Chantal, rencontrée en 2005, donc je l'ai saluée. Sandra et moi sommes ensuite allées souper. Nous sommes retournées à la même place qu'en 2007, soit à la Gare Centrale pour manger de la poutine. Nous avons jasé de toutes sortes de choses, dont une discussion qu'elle a eue il y a plusieurs années avec Mrs B, la mère de Jon, lors d'un "fan club trip"... Nous avions fini de manger à 18h15 et nous nous trouvions un peu trop efficaces... Habituellement, nous courrons partout pour arriver à temps pour le spectacle et nous avions encore 1h15 à perdre avant la première partie! Nous nous sommes promenées un peu autour du Centre Bell et nous avons flâné au 1000 de la Gauchetière.

Vers 19h30, nous avons décidé de se diriger vers le Centre Bell, car la première partie commençait et Sandra voulait faire le tour des kiosques des items à vendre à l'effigie de Bon Jovi. Il y avait une énorme bannière sur l'écran numérique à l'entrée du Centre Bell qui disait: "Bon Jovi remercie ses fans de Montréal" avec la traduction anglaise sur la même bannière. J'ai trouvé l'idée extraordinaire! Après les tourniquets de l'entrée du Centre Bell, il y avait la même bannière avec une énorme photo de Jon à côté... Nous n'étions pas dans le mood à aller s'asseoir tout de suite pour nous faire casser les oreilles par la première partie qui s'appelait Dashboard Confessional, donc nous nous sommes promenées un peu. Sandra a acheté un porte-clés et un sac réutilisable Bon Jovi, mais moi, je n'ai rien acheté. Le stock semblait plus beau qu'à l'habitude, mais c'était quand même cher; 45$ pour un T-shirt, il est mieux d'être beau en maudit pour l'acheter!

Il faisait très chaud déjà et nous n'étions même pas dans la salle de spectacle encore! Il y avait toutes sortes de gens autour de nous et je me suis dit à cet instant qu'il y avait quand même plus de 17 000 personnes dans la bâtisse pour voir Bon Jovi. C'était super de penser à cela! Avant de descendre à nos places, j'ai pris quelques photos de la méga-bannière à l'intérieur du Centre Bell. Je n'étais pas la seule, car plusieurs femmes se faisaient photographier à côté de la bannière pour pouvoir dire qu'elles étaient photographiées avec Jon! Hahaha

La première partie achevait leur show quand nous sommes arrivées à nos sièges qui n'étaient pas aussi loin que je l'imaginais. Nous étions dans l'équivalent de la 13e rangée comme je l'avais anticipé, car il y avait environ 6 rangées dans le cercle formé par la scène et nous étions dans la septième rangée du parterre. Les gens dans la première rangée du parterre étaient déjà à la barricade qui était accotée à la passerelle qui formait le cercle. J'ai eu le temps de prendre deux photos de la première partie pour tester ma caméra. Ça promettait, mais heureusement que j'avais passé un peu de temps à lire le manuel d'instructions quelques heures auparavant!

Les lumières se sont rallumées le temps que les roadies fassent leur travail pour préparer la scène pour Bon Jovi. Nous avons essayé de repérer des membres du fan club, mais je n'en ai reconnus quelques uns seulement. Je m'ennuyais un peu du temps que tous les membres du fan club étaient dans les premières rangées du parterre et que nous étions entourés presqu'exclusivement de membres du fan club! Par contre, je dois avouer que les gens autour de nous semblaient vouloir bien se comporter, c'est-à-dire ne pas boire comme des trous et faire du trouble après! Un couple assez conservateur côté habillement et quand même un peu plus âgé que la moyenne était assis à côté de nous... J'ai trouvé cela mignon quand même, car la plupart des gens des premières rangées du parterre sont assez jeunes et habillés pas mal à la mode habituellement... Mais bon, ça en prend de tous les genres pour faire un monde!

Sandra et moi nous sommes préparées pour le spectacle, en sortant nos appareil-photos, en mettant notre bouteille d'eau en-dessous de la chaise et moi, j'ai mis mon laminé du fan club dans mon cou et une de mes bannières au sujet de Bed Of Roses dans ma poche arrière droite de mes jeans au cas où.

Pas longtemps après que nous ayons été assises, j'ai vu un gars passer dans l'allée (nous étions à deux bancs de l'allée) et Matt Bongiovi (le frère cadet de Jon) le suivre tout de suite derrière lui. En le reconnaissant, j'ai eu le temps de lui faire un salut de la main en disant: "Hi Matt!!" Il me regardait à ce moment, donc il a fait un signe de la tête en passant près de nous et Sandra s'est retournée et l'a salué aussi et il lui a aussi fait un signe de tête. Sandra avait déjà parlé à Matt il y a quelques années, mais moi, c'était la première fois qu'il me regardait. Je l'avais vu en 2007, mais je ne lui avais pas parlé et je m'en voulais depuis ce temps-là! J'en avais justement parlé au souper avec Sandra que je m'en voulais de ne pas lui avoir parlé! En recevant le signe de tête de Matt, je me suis dit: "Heu... mais qu'est-ce que je viens de faire là? Il ne me connaît pas du tout lui!" hahahaha Sandra m'a demandé si je voulais qu'elle aille le chercher afin que je puisse enfin lui parler. Elle m'a dit: "Ou ben on va le voir là-bas?" Nous le voyions, il était à la console de son plus loin en arrière du parterre. J'ai dit: "Oui, let's go!" Nous nous sommes levées, sorties de la rangée et nous avons marché d'un pas très décidé vers Matt. En arrivant à côté de lui, nous lui avons dit un gros: "Hi Matt!" à tour de rôle. Sandra lui a demandé s'il acceptait que je me fasse prendre en photo avec lui. Il a tout de suite accepté. Pendant que Sandra configurait ma caméra que je lui avais prêtée pour l'occasion, j'ai dit à Matt: "Matt, I would like to thank you for keeping the fan club alive a couple of years ago!" Il m'a souri et il m'a tout de suite dit: "Ah, it's my pleasure..." Je lui ai répondu: "I've been a fan club member since 1995..." tout en lui montrant mon laminé du fan club que j'avais à mon cou. Il m'a regardée et il a dit: "Wa, that's a long time!" Sandra a alors pris la photo et ensuite, j'ai pris une photo d'elle et de Matt. Je tremblais terriblement (ah, l'émotion!), j'ai eu de la difficulté à sourire comme il faut et à prendre la photo de Sandra et Matt sans trembler! Nous l'avons ensuite remercié, resalué et nous sommes retournées à nos places. Je tremblais tellement, Sandra a dû prendre ma main gauche dans les siennes pour essayer de me calmer. Je n'ai pas arrêté d'éclater de rire de façon démentielle jusqu'à environ 5 minutes avant que le groupe monte sur scène. Sandra pensait bien que j'avais perdu la tête! Je lui ai dit à ce moment que je sentais ne pas être prête à rencontrer Jon encore si son frère m'a fait autant d'effet! Je n'ai pas arrêté de remercier Sandra, j'étais super contente! J'ai même lancé à la blague que ma soirée était déjà faite et que nous pouvions nous en aller! Hahahaha Voici donc ma photo avec Matt Bongiovi et mon sourire Crest!!

Marie-Hélène Cyr et Matt Bongiovi - Spectacle de Bon Jovi au Centre Bell, Québec, Canada (19 mars 2010)

Vers 20h40, une chanson qui ressemblait étrangement à Rock & Roll Part II (mais c'était finalement This Is Our House) a commencé à jouer dans le Centre Bell et le son était un peu plus fort que les chansons précédentes. J'ai dit à Sandra que j'avais le sentiment que c'était la dernière chanson avant que les lumières s'éteignent. Elle ne semblait pas trop le croire, mais bon, après la chanson, les lumières se sont effectivement éteintes et tout le monde a commencé à crier. J'ai préparé ma caméra qui était autour de mon cou et j'ai vérifié que mon manteau était sur ma chaise une dernière fois, que ma bouteille d'eau était en-dessous de la chaise et que ma sacoche était bien accrochée au banc pour être capable de ne voir que la ganse quand on regardait le siège.

L'introduction du spectacle était vraiment hot. L'écran géant est descendu tranquillement en montrant des mots divers comme "unity", "peace", "love", etc. écrits en forme de rond (dois-je rappeler que la tournée s'appelle The Circle?). Par la suite, l'image de la pochette de l'album The Circle est apparue, montrant les membres du groupe en train de marcher légèrement vers nous, toujours à l'écran géant. L'écran descendait, descendait jusqu'à arriver par cacher complètement la scène. Et quand elle s'est relevée, les membres du groupe étaient tous sur la scène et le délire a été déclenché dans le Centre Bell!

Le groupe a débuté avec une chanson pas mal populaire à la fin des années 80: Blood On Blood. Je chantais à tue-tête, c'était super! Ça faisait longtemps que je n'avais pas entendu cette chanson live!! J'ai pu également tester tous les modes de ma caméra que j'avais vérifiés pour des scènes d'action. J'étais très contente d'être là déjà, ça faisait tellement longtemps que je ne les avais pas vus!! Par contre, j'étais plus loin qu'à l'habitude et je ne sentais pas une grosse poussée d'adrénaline qui me fait habituellement crier à m'en décrocher la mâchoire. Je me suis dit à cet instant que j'avais probablement juste vieilli depuis la dernière fois et que je n'étais plus la fille de 20 ans qui criaient dès le début du spectacle...

La liste des chansons qu'ils ont jouées est la suivante:

Rappels:

29 chansons, 29 chansons, 29 CHANSONS!!! Incroyable! Je crois que c'est la plus grande liste de chansons que j'ai vue à un show de Bon Jovi!!! Habituellement, ça se limite à 26-27, j'ai déjà vu 28 à Montréal... Le spectacle a commencé à 20h45 et les lumières se sont rallumées officiellement à 23h40. Ça, c'est à 5 minutes d'être un spectacle de 3 heures! Durant les dernières tournées, Bon Jovi nous ont habitués à des spectacles qui commençaient à 20h45 et qui finissaient vers 23h15... Je les aime tellement! C'est du spectacle, cela, pendant 3 heures! Et ça a tellement passé vite; j'ai regardé l'heure à un moment donné et il était près de 23h déjà et il me semblait que le spectacle venait de commencer!!

Après quelques essais avec ma caméra, j'ai vu que le mode rafale sans flash donnait des résultats impressionnants! L'affaire est que ce mode produit des photos de 3 Mpixels maximum et je peux aller jusqu'à 12 Mpixels avec ma caméra... Par contre, les modes à 12 Mpixels faisaient des photos floues ou avec un fond un peu trop blanc. J'aimais bien le mode rafale, car je pouvais prendre 50 photos et plus en quelques secondes et elles semblaient presque toutes claires, sauf quand je commençais à bouger la caméra pour suivre Jon dans ses mouvements! Après environ le quart du spectacle, je me suis aperçue que le compteur de photos restantes sur ma caméra était descendu de 1000... Étais-je vraiment rendue à 1000 photos déjà? Ouf, ça promettait! Je me suis aussi aperçue que je regardais beaucoup trop ma caméra, car je filmais de petits bouts aussi... Mais disons que le zoom de 18x sur ma caméra me faisait voir Jon plus gros qu'en vrai!! Le mode rafale me permettait de faire des photos écoeurantes en si peu de temps que j'avais le temps en masse de chanter, de danser, de sauter et de taper des mains entre 2 épisodes de rafales... Sinon, j'aurais passé la soirée derrière la caméra à me frustrer, car je n'aurais pas nécessairement réussi à capter les moments-clés sur photo... Sandra semblait contente de ses photos aussi, elle ne se plaignait pas trop de sa caméra.

Quand Jon a commencé à niaiser en se promenant nonchalamment sur la scène et à parler un peu à la foule en finissant We Weren't Born To Follow, je me suis dit: "Bon, ça y est, il va s'en aller au milieu de la scène, il va mettre son micro sur le trépied blanc, il va lever et baisser un bras rapidement et il va commencer You Give Love A Bad Name!" Et comme je l'avais prédit, c'est exactement ce qu'il a fait!! Je commence à le connaître Jon!! Aussitôt qu'il a entamé: "Shot through the heart and you're to blame", avant même qu'il ait le temps de dire: "You give love a bad name", la foule était déjà en délire! En tout cas, moi je l'étais! Hahahaha Cette chanson-là a vraiment fait lever tout le monde debout et il y avait passablement d'échos de paroles qui se faisaient entendre parmi les gens présents!

Au début du spectacle, je me souviens que Jon a regardé Richie et il lui a dit quelque chose; il avait l'air ébahi par la foule encore une fois. Il faisait sa face de "je ne me rappelais plus que c'était comme cela à Montréal", mais dans le bon sens du terme. Je me souviens aussi que Jon a dit quelque chose du genre tout de suite après: "Montréal... It's been a while since we've been here. It's about time we came back and we have a great night for you tonight!" Il avait l'air sincèrement content d'être avec nous!

Born To Be My Baby a provoqué un autre délire dans la foule... Ah, ce que ces classiques des années 80 peuvent faire à une foule de 20 000 personnes. (J'ai appris le lendemain que nous étions 20 000!) Je me souviens d'avoir crié pas mal durant cette chanson-là.

J'ai été émerveillée par l'écran géant. C'était tout simplement un vrai bijou technologique! Il était composé de plusieurs écrans qui se mettaient ensemble ou se séparaient pendant quelques chansons pour donner un seul ou plusieurs écrans géants pour les gens qui étaient tout autour de la scène! Hey oui, il y avait des gens en arrière de la scène, mais leur vue ne semblait pas trop affectée quand même. En tout cas, on les voyait bien! Il y avait aussi un écran géant en arrière de la scène qui était environ 6 pieds de haut je dirais et il était formé par des panneaux qui pouvaient se séparer et pivoter complètement pour donner aux gens en arrière de la scène une idée de ce qui se passait sur la scène. C'était vraiment super bien fait! Et je n'ai jamais vu quelque chose de semblable chez d'autres groupes rock! Aussi, les petits écrans qui formaient le gros écran géant au-dessus de la scène pouvaient se séparer légèrement pour faire apparaître de grosses images (ça faisait un quadrillé et il y avait des espaces entre chaque écran, mais on voyait super bien l'effet visuel)... Probablement que si j'avais été trop proche, je n'aurais pas pu apprécier ce bijou technologique à sa juste valeur!

Juste avant Have A Nice Day, Jon a commencé à parler légèrement à la foule et il a tout de suite dit: "You haven't paid to hear me talk, you have paid money to see me shake my ass and sing so that's exactly what you're gonna get!" Bon... Il faut l'avouer, Jon sait parler aux filles, car il a provoqué le délire de toutes les filles dans le Centre Bell en disant cela!!! Have A Nice Day a provoqué une bonne réaction de la foule quand même et Jon était aussi pas mal en feu pendant la chanson!

Et ensuite a commencé une descente lente du rythme du spectacle. Ils ont joué 3 chansons de leur nouvel album et après When We Were Beautiful qui n'est clairement pas une chanson qui devrait être jouée en concert à cause de son manque de rythme, Sandra m'a fait remarquer que la foule dans les gradins était assise et plusieurs personnes au parterre avaient déjà fait de même! Je me suis dit à ce moment que le groupe se devait de changer le rythme un peu, car ils allaient perdre beaucoup plus de gens que cela! C'était la première fois que je voyais une telle baisse de régime!! J'ai trouvé cela vraiment plate et je me suis demandée à ce moment-là si le supplice des nouvelles chansons allait continuer encore longtemps pour ces gens qui étaient maintenant assis!

Avant When We Were Beautiful, Jon a fait un petit discours sur le fait que Richie et lui composent des chansons qui parlent du monde extérieur en général, mais ils ont décidé d'écrire une chanson sur un temps passé qui était, à leurs yeux, beaucoup plus simple. Et avant de commencer la chanson, Jon a dit qu'il était maintenant dans le "we decade" et non le "me decade", signifiant qu'il avait réalisé qu'il était seul avant et que ce n'était pas nécessairement une bonne chose... Je n'ai pas trop compris le sens de sa phrase en fait... :S

Le groupe s'est bien repris avec We Got It Going On qui est une des meilleures chansons de leur avant-dernier album nommé Lost Highway. Jon s'est beaucoup promené durant cette chanson, allant saluer la foule derrière la scène et en sautant un peu partout. C'était super; le vrai "singe" (ou plutôt la bête de scène) que je connais était là, devant moi... Et nous avons eu le droit à tout un déhanchement sensuel et presque provocateur de Jon après le solo de guitare; ouf, de quoi alimenter quelques pensées osées pendant un bout!!! ;)

Ensuite, ils ont joué Bad Medicine. Le groupe nous a habitués à voir apparaître sur l'écran géant une scène montrant une femme pas trop habillée (qui reste quand même dans le bon goût) pendant cette chanson durant les dernières tournées et celle-ci n'y fait pas exception! À l'aide de l'écran géant principal, des images en rouge et noir d'une femme au corps remplie de belles courbes et de lingerie/vêtements de cuir s'est mise à se tortiller pendant toute la chanson. Je suis certaine que les hommes, en très grande minorité, ont bien apprécié!

Le groupe a fait un medley avec Hot Legs de Rod Stewart pendant Bad Medicine. Je ne connaissais pas cette chanson-là, mais elle était pas mal entraînante. Je ne sais pas si c'était la première fois que le groupe jouait cette chanson-là, mais quand Bad Medicine a terminé, Jon a repris le micro un peu sans les autres instruments et il a continué à fredonner Hot Legs pendant quelques instants avant de dire: "Oh, I like it!" comme s'il venait de découvrir un medley qui lui plaisait vraiment! Je ne sais pas si c'était la première fois qu'ils faisaient ce medley, mais j'avais vu qu'ils avaient joué une reprise de The Doors dans les villes juste avant Montréal...

Je ne me rappelle vraiment plus pendant quelle chanson, mais je me souviens que je voyais ma main et une partie de mon bras droit à l'écran géant en avant quand je l'agitais, donc désolée pour la personne en arrière, mais je voulais passer à l'écran géant! Hahahaha Je n'avais pas pensé que c'était possible en fait, j'étais tellement loin de la scène, donc c'est pour cela que je suis devenue un peu gaga à agiter ma main comme cela!

J'ai aussi eu le sentiment que le seul musicien supplémentaire aux cinq membres principaux du groupe qui était sur scène avec eux était maintenant plus un accessoire qu'autre chose. En 2007, j'avais eu l'impression d'assister au spectacle de musiciens dont le groupe aurait pu s'appeler "Jon Bon Jovi and friends". Ça m'avait dérangée un peu... Là, je retrouvais enfin le groupe Bon Jovi qui avait besoin d'un musicien ou deux pour enrichir leur son en concert!

It's My Life a provoqué un autre délire encore plus grand que Have A Nice Day. Ça chantait fort en titi en tout cas! Et ensuite, la surprise de la tournée, la chanson Homebound Train chantée par Richie, le guitariste! C'est une chanson vraiment rock qui date de 1988. Je n'aurais jamais pensé dans mes rêves les plus fous d'entendre cela en concert! Elle est vraiment bonne live quand on sait c'est quoi; sinon, ça peut être un peu bizarre. Moi, je l'aime bien en tout cas!! Jon nous avait dit à travers son site web officiel qu'il nous avait entendus quand nous disions que nous voulions entendre de vieilles chansons qu'ils ne jouent jamais! Merci Jon d'écouter tes fans autant! ;)

Ensuite, je me suis dit que Jon allait sûrement surgir d'en quelque part dans le Centre Bell, car durant les dernières tournées, quand Richie chantait seul sur la scène, Jon en profitait pour aller se changer et préparer une petite surprise. Je me disais aussi que Jon n'était pas encore venu une seule fois sur la passerelle qui forme le cercle autour de la scène... J'ai eu le sentiment que je ne serais pas déçue après Homebound Train...

Lorsque les lumières de la scène se sont éteintes après Homebound Train, j'ai vu, dans la pénombre, quelqu'un mettre un micro sur la passerelle juste en face de moi (j'étais dans la septième rangée au centre après le cercle)... J'ai alors pointé le micro du doigt à Sandra et quand elle l'a vu, elle a compris que Jon s'en venait dans notre coin. Un spot de lumière s'est allumé où le micro était et Jon est apparu par un petit escalier. Il était tellement proche de nous comparé à lorsqu'il était sur la scène principale, je suis devenue les yeux super écarquillés! Hahahaha Sandra et moi avons poussé tout un cri en voyant Jon là! Il était tellement beau dans sa veste bleu pâle... Il était là, près de nous comme dans le bon vieux temps des billets du fan club près de la scène... Ahhhhhhh... Je retrouvais enfin l'excitation d'être à un show de Bon Jovi et de voir Jon de près!! Et quand j'ai entendu les premières notes au piano de Hallelujah que Jon interprète à merveille, j'étais déjà conquise et comblée de bonheur!! Cette même chanson m'avait si emballée en 2007 quand ils l'avaient faite pour la première fois!! Je me suis mise à photographier Jon de façon quasi maladive, il était si près! Mon zoom de 18x semblait de trop à présent, j'avais de la difficulté à prendre autre chose que juste son visage! Après avoir écouté un peu la chanson et avoir pris beaucoup de photos, j'ai regardé Jon comme il faut, complètement ébahie de le voir si près encore... J'ai senti monter une boule d'émotions ou d'adrénaline (peut-être les deux?) en moi qui m'a pognée au coeur. Je me suis dit à ce moment que 1) J'allais partir à pleurer ou 2) Il fallait que je crie quelque chose pour faire baisser la pression que j'avais maintenant au coeur... J'ai alors opté pour l'option 2), soit crier de toutes mes forces un gros et sincère "I LOVE YOU!!!". Je suis certaine qu'il m'a entendue! J'ai été soulagée en faisant cela, la pression est retombée et un grand sentiment de paix intérieure s'est emparé de moi; je venais de me dire: "OK, c'est juste que je suis plus loin que d'habitude, car proche comme cela, misère qu'il est beau et que je l'aime!!!" hahaha

En finissant Hallelujah, Jon a dit quelques mots pour nous mentionner que cette chanson avait été écrite par un homme de Montréal. Ses mots presqu'exacts furent: "You have a great composer, Leonard Cohen, who comes from Montreal and you are very lucky to have him come from here. Me, I'm just a performer who doesn't give him justice." Je n'ai jamais entendu la version originale, mais j'adore la version que Jon fait. C'est si intense pour lui et pour nous! C'est un vrai bijou en concert!

Jon a ensuite invité Richie à venir le rejoindre à la passerelle. Sandra m'a regardée et elle m'a dit: "I'll Be There For You!!" Effectivement, c'est ce qu'ils ont joué par la suite. Richie et Jon étaient tellement près, je n'ai jamais pris autant de photos en rafale que cela et je ne pensais jamais en prendre autant dans ma vie! En parlant de photos, j'ai mis mes meilleures photos sur cette page pour les partager avec vous tous. Vous remarquerez lesquelles ont été prises quand les membres du groupe étaient à la passerelle!

À la fin de l'Il Be There For You, Jon et Richie nous ont fait chanter les "oh oh oh, oh oh oh, oh oh ooooohhhh oh" et je chantais à tue-tête, c'était apaisant de se laisser aller à la musique et à la foule qui chantait également...

En entendant les premières notes de la chanson qui allait suivre, j'ai regardé Sandra, ébahie ben raide. Je l'avais reconnue tout de suite, je voulais savoir si Sandra allait la reconnaître rapidement aussi. J'ai vu sa face changer tout d'un coup... DIAMOND RING!!! DIAMOND RING!!! Ben voyons donc!! Wow, ça faisait une mèche que je n'avais pas entendu cela! Mais bonne nouvelle, je me rappelais encore des paroles! Pendant cette chanson, je regardais Jon et Richie chanter ensemble et j'ai mis mes 2 mains ensemble en les mettant près de mon cou. J'avais alors la tête penchée vers la droite et je me suis dit: "Maudit que je les aime ces gars-là, surtout Jon..." comme si je venais de réaliser que j'étais vraiment à un show de Bon Jovi! J'étais carrément captivée par eux...

Nous avons été chanceux... Nous avons eu 2 chansons une derrière l'autre de l'album These Days, car celle qui a suivi Diamond Ring fut Something For The Pain. Celle-là aussi, ça faisait longtemps! En fait, je ne me rappelle pas de les avoir entendues depuis 1995! Ce qui fut spécial est que Jon ait invité Tico et David à venir les rejoindre, lui et Richie, à la passerelle. J'étais vraiment comblée! Les 4 membres en même temps si près, c'était extraordinaire! Et Tico avait un genre de "cabane à moineau" pour faire les percussions. C'était une boîte en bois avec un trou en avant, de là la ressemblance avec la cabane à moineau. J'avoue que je ne sais pas trop comment fonctionnait cet instrument, mais ça faisait la job correctement!

Je ne me souviens pas quand exactement durant le temps qu'ils ont été à la passerelle, mais Jon a agacé David qui jouait de l'accordéon en disant que ce n'était pas avec cet instrument qu'il allait réussir à pogner avec les femmes! Et Jon a précisé que c'était la première fois en 27 ans qu'on pouvait voir Tico au même niveau que les autres membres, lui qui est toujours en arrière des autres à la batterie! On s'entend ici qu'il parlait de la tournée et non du spectacle à Montréal comme étant la première fois que Tico était en avant avec les autres!! Il fait cela depuis le début de la tournée.

Après Something For The Pain, Jon a dit qu'il aimait bien performer à partir de la passerelle, donc le groupe est resté à la passerelle pour Someday I'll Be Saturday Night!! Je ne suis pas certaine que c'était prévu! Mais ce n'est pas moi qui allais s'en plaindre quand même! Et ils sont retournés à la scène principale après cette cinquième chanson à la passerelle. Juste avant de quitter la passerelle, j'ai vu Jon se pencher pour permettre à quelqu'un dans les premières rangées du parterre de prendre une belle photo de lui. Je l'ai vu aussi saluer une personne qu'il a reconnue dans les premières rangées du parterre. Je me suis demandée à ce moment si ça allait être mon tour un jour... ;)

Quand Jon est revenu sur la scène principale, il a couru pour arriver à temps pour chanter Keep The Faith qui commençait et je l'ai vu enlever carrément son chandail lorsqu'il était encore sur scène avant de disparaître en arrière pour aller se changer! Sandra est devenue hystérique en voyant Jon en bédaine! Hahahaha Je dois avouer que ça m'a bien surprise aussi, car c'est rare qu'on le voit sans chandail du tout! Plusieurs autres filles ont également capoté en voyant cela! Quand il a commencé à chanter Keep The Faith, Jon n'avait pas ses maracas et Bob Bandiera, le guitariste complémentaire, lui a lancé les siennes quand il a dû commencer à jouer de la guitare. C'était la première fois que je voyais que ce n'était pas Jon qui allait chercher ses maracas lui-même!

J'ai remarqué que Jon donnait quand même assez régulièrement des pics de guitare aux gens dans les premières rangées du cercle et aussi, quand il est parti de la passerelle pour se diriger vers la scène principale. C'était la première fois que je remarquais qu'il en donnait autant! Et il ne les lançait pas en plus, il se penchait et les donnait directement dans les mains des fans qui s'étaient étendu les bras pour les recevoir.

Il faisait tellement chaud dans le Centre Bell tout au long du spectacle!! J'étais en sueurs et Sandra aussi. J'avais les cheveux vraiment humides et on aurait dit que nous étions en train d'étouffer! Il faut dire que la sécurité était pourrie; plein de gens venaient passer des chansons entières en avant. Au début du spectacle, la femme en avant de moi est allée à la barricade de la première rangée et elle est revenue juste avant les rappels si je me rappelle bien! Un couple est venu prendre sa place pendant tout le spectacle, car il y avait une place de libre dans la rangée à côté de la femme. Je n'ai pas trouvé cela correct, car habituellement à un spectacle de Bon Jovi, la sécurité est très stricte et les gardes passent leur temps à repousser des gens qui essaient de se faufiler vers l'avant! Mais au moins, personne ne fumait autour de nous! Et je dois dire qu'il n'y avait pas beaucoup de gens ivres près de nous non plus! Tant mieux!

Après Keep The Faith, la chanson dont je me serais bien passée a commencé: Work For The Working Man. Quand j'écoute le dernier album, j'arrête carrément de chanter; la chanson ne m'inspire pas du tout! Et en plus, pendant celle-ci, il y avait des images d'engrenages, de génie mécanique et d'items d'ouvrier, en plus des mots "work" et "hurt" qui apparaissaient aux différents écrans géants. Rien pour me faire aimer la chanson ben ben plus!!

Je ne me souviens pas trop quand exactement, mais Jon a dit: "It's Friday night, you've worked all week..." pour introduire une chanson en particulier, mais ma mémoire fait vraiment défaut pour me souvenir laquelle! C'est bizarre, à cet instant, je ne me sentais pas comme si j'avais travaillé toute la semaine; j'avais complètement oublié à quel point j'avais travaillé fort dans les derniers jours! Ahhh, ce que peut faire Jon sur mon moral et ma mémoire! hahaha

Who Says You Can't Go Home a eu un effet très libérateur. On a chanté tous les "It's all right" et il y avait quelqu'un près de nous à notre gauche qui avait une pancarte sur laquelle il était écrit: "It's all right" avec le smirk (Joe V) de Have A Nice Day. Il me semble que j'ai déjà vu cette pancarte-là lors de tournées précédentes...

Et ensuite, le groupe a commencé la chanson que je voulais entendre live depuis le moment où je l'ai entendue sur le nouvel album: Love's The Only Rule! Elle est vraiment bonne en concert, je n'en reviens pas! Et Jon m'a fait capoter à la fin, car il est allé parmi les gens situés dans le cercle pour faire chanter les "oh oh oh oooohhhh oh" aux gens sur le bord des rangées!!! Il a même spontanément embrassé une femme de la première ou la deuxième rangée dans l'allée à gauche qui a semblé rester un peu surprise du geste de Jon! Le délire fut provoqué par toutes les femmes qui avaient vu le geste en tout cas! Je capotais, car je me disais que le lendemain, je serais dans le cercle près d'une allée probablement! Ouf, j'ai essayé de ne pas trop m'énerver à ce moment-là!

À la fin de sa promenade dans le cercle, Jon a refait un tour de passerelle pour regagner la scène du côté droit si je me rappelle bien en courant et il a descendu quelques marches pour disparaître en arrière de la scène. Les lumières se sont éteintes et la foule s'est manifestée pour démontrer leur urgence à revoir le groupe sur scène!

Les rappels ont commencé avec Runaway que Jon a présenté en disant: "Uh oh, it's 1984 again!" en faisant de gros yeux écarquillés. Ah, ça, j'ai trouvé cela bien qu'il ne s'éternise pas à faire le décompte de 2010 à 1984, car dans les tournées précédentes, c'était très long et on savait où il s'en allait avec cela! Il a dit la nouvelle phrase d'introduction à Runaway tellement rapidement qu'on dirait qu'il avait voulu quand même créer un effet de surprise dans la foule! hahaha

Tout de suite après Runaway, Jon a demandé l'âge d'un gars dans la première rangée. Jon s'est alors exclamé: "Fourteen??!! Wow, I'm getting older and the fans are getting younger!! I LIKE IT!!" en riant et il a enchaîné avec: "Wow, you weren't even born when this song was a hit!" Et là, il a commencé à remettre en doute ce qu'il venait de dire (ou il a fait semblant de douter?), donc il a demandé à Richie de confirmer ce qu'il venait de dire. Je trouvais cela vraiment le fun pour le gars d'interagir avec Jon comme cela!! Et Jon n'a pas arrêté là en plus, il lui a dit: "Man, you're doing a keyboard face just like David!" et il a dit à David que le gars avait beaucoup de talent, de potentiel et qu'il avait déjà l'attitude d'une rock star en imitant la "keyboard face" du gars auprès de David. C'était vraiment drôle, David souriait à pleines dents! Jon a terminé en disant au gars: "And you now have 17 500 women here and they all want your phone number!" et il est parti à rire. Certaines femmes ont manifesté leur accord! Hahahaha

Je ne me rappelle plus quand durant les rappels, mais j'ai réalisé à quel point je voyais bien la scène en avant et tous les détails entourant les membres du groupe. C'est con, c'est à ce moment que je me suis souvenue que j'avais mes verres de contact et que je n'avais ni poussière dans les lunettes ni de régions dans mon champ de vision qui n'étaient pas couvertes par mes lunettes! Tout était très clair, je voyais égal partout!! Mes verres de contact étaient supers et ils ne m'achalaient pas encore! Il est vrai que j'avais mis des gouttes dans mes yeux juste avant d'arriver au Centre Bell...

J'ai été déçue de constater que Jon et Richie n'allaient pas nous laisser chanter le premier couplet de Wanted Dead Or Alive... C'est tellement extraordinaire quand la foule chante tellement fort qu'on comprend les paroles! Mais bon, je me suis dit que ce serait pour une prochaine fois! Nous avons chanté quand même assez fort, car nous faisions un bel écho à ce que Jon chantait au micro!!

Lorsque Jon a commencé Livin' On A Prayer a cappella, j'ai décidé de sortir mon cellulaire et d'appeler Martin qui était à la maison. Il était passé 23h15 et je n'en revenais pas que le groupe était encore en train de performer! J'avais aussi vu dans les spectacles précédents ailleurs aux États-Unis que Livin' On A Prayer finissait le spectacle, donc je me suis dit que Martin allait écouter une de ses chansons favorites et qu'il allait savoir que je n'étais pas encore sortie de là! J'ai vu que Sandra avait son cellulaire à la main aussi et elle m'a montré qu'elle était en train de faire profiter de la même chanson à sa mère. Après que Jon nous ait fait chanter un bon bout à la fin de la chanson, il s'est exclamé: "Are we in New Jersey or what??!!" J'ai tellement crié quand il a dit cela, car on dirait qu'il l'a dit vraiment spontanément et je venais de comprendre que la foule au New Jersey doit être semblable à celle de Montréal! Je trouvais cela vraiment le fun que Jon nous apprécie à ce point et trouve que nous étions bruyants!

Le groupe a fait son salut final, Jon a enlevé ses écouteurs et le groupe est parti. J'étais bien certaine que le spectacle était terminé, comme plusieurs personnes dans les gradins qui s'en allaient déjà. Par contre, la foule était en délire total et les gens ont commencé à chanter les fameux "ole ole ole ole"... Hey bien, le groupe est revenu sur scène et Jon a remis ses écouteurs dans ses oreilles!!! Je n'en revenais pas, il souriait à pleines dents en plus, comme s'il venait de réaliser qu'il s'était fait avoir par une foule trop bruyante! Hahahaha Ils sont revenus pour deux chansons en plus!! Twist And Shout en premier qui a continué le party qui faisait rage depuis le commencement des rappels et ensuite, oh surprise, Captain Crash & The Beauty Queen From Mars! Je capotais quand j'ai entendu les premières notes! J'ai regardé Sandra et nous avons commencé à lever les bras dans les airs pour battre la mesure comme nous sommes habituées de le faire. Et Jon nous a vues à un moment donné, car il a fait un signe avec sa guitare de commencer à battre la mesure du même bord que celui que nous avions choisi! Yé! Vers la fin de la chanson, Jon a fait embarquer tout le Centre Bell pour battre la mesure. C'était super!! J'ai levé les yeux et je me suis retournée et vraiment, ça faisait un effet incroyable de voir tout le monde qui se faisait aller les bras comme cela! J'ai même remarqué que les gens dans les sièges bleus en arrière de la scène se faisaient aller les bras!!!

Après Captain Crash, on voyait bien que Jon était très fatigué, mais on aurait dit qu'il ne voulait pas partir! Il a pris une grande respiration et il a dit: "OK, we'll see you tomorrow night!" et le groupe est parti par la suite. Je venais de réaliser que nous avions eu un beau bonbon de la part du groupe!!

Les lumières se sont rallumées quelques instants après et nous avons ramassé nos choses pour s'en aller. En se dirigeant vers l'arrière du parterre pour regagner l'extérieur, j'ai passé le commentaire à Sandra comme quoi je n'avais pas hâte de voir ce que j'avais l'air avec mon maquillage! Je me souviens de lui avoir dit: "Ouin, je dois être belle, moi là!" Un gars d'un certain âge se trouvait juste en avant de nous et quand il m'a entendu dire cela, il s'est retourné et il a dit: "Pas grave cela, ce qui compte, c'est qu'on était là pis on a eu du fun!" Tant qu'à cela, c'est bien vrai! Hahaha

Nous sommes revenues en autobus sur la Rive-Sud de Montréal et nous avons même croisé des voisines de Sandra que je suis allée reconduire en même temps que j'ai ramené Sandra chez elle. J'étais tellement fatiguée, il était près d'une heure du matin et je venais de vivre une grosse journée et d'immenses émotions! Je devais me garder un peu d'énergie pour le lendemain!

Jour 2 - Il est faux de penser que le chiffre 13 porte toujours malheur

Lieu: Centre Bell
Billet: Cercle Pit 2, Rangée D, Siège 3
Photos: Disponibles
Vidéos: Disponibles

La nuit fut courte, le sommeil fut léger. Je me sentais comme un enfant qui attend le matin de Noël avant de jouer avec ses jouets... J'avais tellement hâte de voir mes photos et mes vidéos à l'écran d'ordinateur!! Et je n'ai pas été déçue... Plus de 2500 photos, certaines dignes des magazines, d'autres complètement ratées! Disons que le mode rafale a été d'une grande aide!

La journée a passé vite comme l'éclair, car je devais aller chercher les journaux du matin pour avoir les articles sur le spectacle de la veille et je devais aussi écrire le plus de choses possibles dans ma revue pour ne pas mêler les deux spectacles. Je n'ai pas eu le temps de faire le tri dans mes photos que j'ai gravées sur un DVD au cas où mon ordinateur déciderait de me lâcher après avoir transféré mes photos de ma caméra. Je devais aussi me préparer mentalement à mon 13e spectacle de Bon Jovi!

Martin venait avec moi ce soir-là et j'avais un très bon billet pour lui dans la septième rangée du parterre! J'étais dans un drôle de mood en me préparant, j'étais super calme, même si mon corps donnait des signes qu'il voulait me lâcher vers la fin de l'après-midi. J'avais un peu mal à la tête, au coeur et aux épaules, mais sans plus. Quand j'ai sorti les vêtements que j'allais porter pour la soirée, j'ai eu le sentiment que j'étais en train de décider ce que je porterais quand je toucherais à Jon pour la première fois. Des "gut feelings" comme cela, ça ne ment pas...

Martin et moi avons rejoint Sandra et son chum au Centre Bell vers 17h30. Je devais aller chercher mes billets du fan club et aussi celui dans le cercle que j'avais acheté la veille. Le fan club était encore une fois très bien organisé, j'ai eu mes billets en 5 minutes! Ce fut un peu plus long à la billetterie qui est rendue à un endroit moins convivial qu'avant! C'est restreint comme espace disons... Justement, en entrant au Centre Bell pour aller à la billetterie (je pensais qu'elle était encore située dans le sous-sol...), nous avons entendu de la musique et ce qui semblait être Jon qui chantait un bout de I'll Be There For You... My god, je pense que le groupe était en train de faire les tests de son!! Wow, c'était la première fois que ça m'arrivait de tomber sur des tests de son en direct comme cela. Disons que l'adrénaline s'est manifestée assez rapidement en entendant la voix de Jon; il a dû être près de 17h45 à ce moment...

Après être passés par la billetterie pour récupérer mon billet, nous avons décidé d'aller manger les quatre ensemble dans un restaurant pas trop loin et pas trop proche non plus du Centre Bell pour éviter la cohue du St-Hubert et de la Cage aux sports du Centre Bell. Nous sommes donc allés manger chez Reuben's. Après le souper, Sandra et moi sommes allées nous arranger pour une dernière fois avant de retourner au Centre Bell. Je me suis alors brossée les dents, juste au cas où je serais assez près de Jon pour lui toucher...

Nous sommes rentrés au Centre Bell un peu après 19h30; la première partie venait de commencer. Nous avons niaisé dans les corridors du Centre Bell jusqu'à la dernière chanson de la première partie. La liste de leurs chansons était la même que la veille, donc ce fut facile pour moi et Sandra de dire à nos conjoints qu'il était temps d'y aller. Martin et moi avons quitté Sandra et son chum assez rapidement, je crois qu'ils ne sont pas descendus au parterre par la même section que nous... Bref, j'ai laissé Martin à son siège de la rangée G et je me suis dirigée complètement vers l'avant, car je voyais que les gens rentraient dans le cercle par le côté gauche en regardant vers la scène. J'ai passé tellement de contrôles de sécurité, ç'en était ridicule. Quand je suis arrivée au cercle et que le dernier gars de la sécurité à qui j'ai montré mon billet m'a dit: "Tu es dans le pit #2, c'est celui à droite, donc quatrième rangée mais l'autre côté", je savais que j'avais maintenant de très bonnes chances de toucher à Jon! La veille, il était descendu dans le cercle pendant Love's The Only Rule et il avait passé plusieurs secondes à faire chanter les gens près de l'allée entre les 2 pits. Étant donné que j'avais le siège 3, j'étais à 2 sièges de cette allée! Je me demandais bien qui seraient les personnes qui allaient peut-être me permettre de me coller sur eux pour que je touche à Jon quand il passerait.

J'ai aperçu Martin dans la septième rangée au centre et il m'a fait signe qu'il voulait me parler. J'ai donc pris mon téléphone cellulaire et j'ai vu qu'il avait essayé de m'appeler. Nous avons essayé de jaser un peu, mais ce n'était pas évident avec le bruit des gens et la musique qui jouait! Mais j'ai fini par comprendre qu'il me demandait si mon siège faisait mon bonheur. Heu... OUI!

J'ai mis une de mes bannières concernant Bed Of Roses dans ma poche arrière droite de mes jeans comme la veille et je me suis dit: "Ouin, je suis pas mal certaine que je fais cela pour rien, mais bon..." J'ai failli oublier de mettre mon laminé du fan club dans mon cou, il était très loin dans ma sacoche! C'est quelqu'un avec une vraie passe backstage qui me l'a fait penser!

Peu longtemps après, ou elles étaient peut-être déjà arrivées avant que je parle à Martin, deux femmes sont venues s'asseoir à ma droite. Je me souviens qu'elles ont sorti un petit drapeau de l'Allemagne. Sandra m'avait dit la veille qu'elle avait vu sur le forum de discussion du site web du fan club deux femmes écrire qu'elles venaient d'Allemagne pour voir Bon Jovi à Montréal. L'occasion était trop belle! Je me suis penchée vers elles et je leur ai demandé: "Are you from Germany?" Regina m'a fait un gros signe de tête vertical. Je leur ai demandé à nouveau: "Are you fan club members?!" Sonja m'a répondu un gros "YES!". Donc, j'ai commencé à jaser un peu avec elles, elles étaient très gentilles. En fait, j'ai reconnu Sonja quand elle m'a dit son nom sur le forum de discussion; je me suis souvenue de sa photo! Donc, je lui ai dit: "Oh, it's you!!!" Elle semblait gênée que je l'aie reconnue. Elles se souvenaient vaguement de moi, car je ne vais plus très souvent sur le forum de discussion! Si j'ai bien compris, elles allaient aussi au prochain spectacle en Amérique du Nord, elles reviennent au New Jersey pour l'inauguration du New Meadowlands Stadium en mai et elles iront à un spectacle à Paris plus tard durant l'année. Elles m'ont aussi dit préférer les spectacles à admission générale comme en Europe, car elles peuvent décider si elles veulent être première rangée ou à la fin du pit des membres du fan club en arrivant plus ou moins tôt le matin au stade où le spectacle est présenté!

Pendant que je parlais aux Allemandes, j'ai senti une main qui m'a tapée sur l'épaule. Quand je me suis retournée, j'ai vu que c'était Isabelle, une des filles avec laquelle j'avais assisté au spectacle de Bon Jovi au Parc Jean-Drapeau en 2006! J'étais contente de la voir et de lui parler un peu. Je l'avais vue la veille, mais elle n'était pas proche d'où j'étais! Elle est facile à reconnaître; elle a une belle chevelure blonde très frisée! ;)

Un couple est arrivé et s'est assis à ma gauche à un moment donné. J'ai donc su qui allaient être à mes côtés pour la soirée. Je cherchais un moyen d'aborder soit la femme (Mercedes) ou l'homme (Sébastien) - j'ai su leur nom à la fin du spectacle avant de m'en aller - pour leur demander pardon d'avance si ça jouait du coude quand Jon allait descendre dans le cercle! Hahaha Je n'ai pas eu besoin de chercher longtemps une excuse pour les aborder, car Sébastien m'a demandé si j'avais une passe backstage qui me donnait accès partout. J'avais mon laminé du fan club autour du cou (un peu comme celui que Matt avait la veille sur la photo de moi et lui) et le fan club s'appelle "Backstage with Jon Bon Jovi", alors j'ai fait le lien tout de suite avec sa question! J'ai commencé à lui expliquer ce qu'était le laminé et je me suis rendu compte à cet instant qu'il était très gentil et Mercedes semblait vraiment gentille aussi! J'ai commencé à leur expliquer que j'étais membre du fan club et Mercedes m'a demandé si j'avais assisté au concert de la veille. Quand je lui ai dit où j'étais, elle m'a dit: "Ah, tu es une vraie fan!" Comme si nous n'étions pas tous de vrais fans... ;) J'ai alors saisi le moment et je leur ai expliqué que Jon allait passer dans l'allée à un moment donné et que j'aimerais bien lui toucher si c'était possible. Sébastien m'a dit: "Justement, ils m'ont averti tantôt... Si tu veux, je peux lui faire une jambette... Le temps que les gardes de sécurité viennent me chercher, vous aurez toutes votre chance de lui toucher et lui porter secours!" Hahahaha Sans farce, je leur ai demandé si ça leur dérangeait qu'on se colle assez pour que je puisse enfin toucher à Jon. Je leur ai dit que ça faisait 17 ans que j'attendais ce moment. Sébastien avait l'air un peu étonné de ma demande, mais il a tout de suite dit qu'il allait faire en sorte qu'on allait tous pouvoir lui toucher! C'est lui qui avait le premier banc de la rangée. Mon coeur était alors très léger et je savais qu'ils allaient être des alliés dans ce qui pouvait se passer pendant le spectacle! Nous avons continué à jaser un peu. Il m'a demandé comment j'avais fait pour avoir mon billet dans le cercle, car eux, ils les avaient eus par des amis. Méchants bons amis! ;)

Je me souviens d'avoir levé les yeux pour m'apercevoir que l'écran géant était juste au-dessus de moi et qu'il me serait difficile de le voir! C'est cela qui me rend heureuse; ne pas être capable de regarder l'écran sans me donner un torticolis. Ça veut dire que je suis assez proche de la scène!

Peu de temps après, la chanson This Is Our House a commencé à jouer et je savais alors que lorsqu'elle finirait, les lumières s'éteindraient! Elle a semblé durer une éternité!! Les Allemandes et moi étions déjà debout pendant la chanson et nous tapions déjà dans nos mains en dansant légèrement sur place. Sonja, qui était juste à côté de moi, s'est retournée et elle m'a dit: "It's the last song!" Elle et Regina étaient là la veille aussi, donc nous étions pas mal au courant du déroulement de la soirée!

Les lumières ont fini par s'éteindre... J'ai vu des gens qui avaient des billets en arrière de la scène commencer à courir pour regagner leur place et le délire fut provoqué dans le Centre Bell encore une fois. Exactement la même introduction avec l'écran qui descend et le groupe qui s'approche à l'écran s'est manifestée. J'étais alors pas mal énervée, car quand l'écran fut complètement descendu sur la scène, nous pouvions voir des jambes apparaître sur scène; un gars en avant de moi a même dit à sa conjointe: "Hey regarde, ils sont déjà là!" Quand l'écran géant s'est relevé, j'ai vraiment eu l'impression que j'allais devenir sourde tellement ça criait dans le Centre Bell; c'était débile!

De mon côté, j'en ai crié un coup quand j'ai entendu les premières notes de la première chanson!! Depuis le début de la tournée, ils commencent habituellement leurs spectacles avec Blood On Blood comme la veille et j'avais averti Martin que c'était improbable qu'ils commencent par autre chose. En entendant les premières notes, je me suis dit: "Non... c'est pas vrai... c'est pas Blood On Blood cela... Mais dis donc, il me semble que je voulais l'entendre celle-là... C'est une nouvelle chanson du dernier album... C'EST... HAPPY NOW!!!!!!!" J'étais allée sur le forum de discussion du fan club la veille en après-midi pour demander au groupe de la jouer au moins un des deux soirs à Montréal. Je l'adore cette chanson-là! J'étais tellement contente; j'en tremblais de partout! Je ne sais pas comment j'ai fait pour filmer un petit bout tellement j'étais heureuse; mon coeur s'emplissait à présent d'une joie immense! C'était la deuxième fois seulement qu'ils la jouaient depuis le début de la tournée et la première fois qu'ils l'avaient jouée, ils n'avaient pas commencé le spectacle par celle-ci! Je me suis dit à cet instant qu'il y avait vraiment une force surhumaine à mon égard face à Bon Jovi ou bien, Jon allait vraiment regarder les demandes spéciales lancées sur le forum de discussion! Mais je dois avouer que la coïncidence était trop grande pour n'être qu'une coïncidence!

Voici donc la liste des chansons qu'ils ont jouées le deuxième soir:

Rappels:

Encore 29 chansons! My god que nous sommes chanceux à Montréal! En fait, ce n'est pas de la chance, la foule était juste débile encore une fois!!! Jon n'en revenait pas à la fin de nous entendre encore tous crier!! Le spectacle a encore duré tout près de 3 heures, soit de 20h45 environ à 23h40... Le groupe était en feu encore ce soir-là! Et j'ai bien mieux aimé la liste des chansons du deuxième soir!!! Habituellement, le deuxième spectacle est un peu moins impressionnant, mais là, ce n'était pas le cas!

Après m'être remise de mes émotions provoquées par Happy Now, ils ont enchaîné avec le premier single de The Circle. J'ai trouvé We Weren't Born To Follow bien meilleure que la veille, je ne sais pas pourquoi. Je me suis amusée à prendre des photos pendant cette chanson-là, toujours avec le mode rafale... C'était incroyable, avec le zoom au maximum, j'avais de la difficulté à cadrer Jon dans l'écran LCD, car aussitôt qu'il bougeait, il sortait de mon champ de vision! Hahaha À la fin de la chanson, Jon a encore commencé à niaiser en faisant des petits cercles sur la scène et à parler pour ne rien dire vraiment et il est revenu à son trépied de micro blanc... Je savais encore exactement ce qu'il allait faire... Main dans les airs qui a baissé rapidement et "Shot through the heart..." Lorsqu'il a dit "heart", j'ai senti comme un éclat de joie exploser dans le Centre Bell, encore plus tôt et plus fort que la veille; les gens avaient déjà reconnu You Give Love A Bad Name. C'était assourdissant comme bruit, c'était juste incroyable, comme si tous les gens du Centre Bell s'étaient levés d'un coup!

Lorsque j'ai entendu les premières notes de In These Arms, je n'en revenais tout simplement pas qu'ils la jouent. Je me suis dit à ce moment que le spectacle de ce soir-là était meilleur jusqu'à présent que celui de la veille! J'ai regardé Sonja et elle m'a crié: "IN THESE ARMS!!!" hahahaha Nous étions toutes très contentes de l'entendre. Elle a quelque chose de magique cette chanson-là en concert...

Born To Be My Baby a provoqué un autre délire dans le Centre Bell. On aurait dit que le groupe avait commencé le spectacle en lion et Jon n'avait pas l'intention de nous laisser respirer beaucoup pour reprendre notre souffle. Je criais tellement, j'étais si proche! J'essayais de faire des contacts visuels avec Jon et aussi David, car j'étais de son côté. Je suis pas mal certaine que David m'a vue à plusieurs reprises, le cercle n'était pas bien grand (environ 100 personnes s'y trouvaient). Je sais que Jon a provoqué le délire dans la première rangée à plusieurs reprises, car il prenait le temps de vraiment regarder les gens dans les yeux pendant quelques secondes. Disons qu'il a rendu heureuses et hystériques plusieurs femmes de la première rangée!

Après Lost Highway (que j'ai trouvé un peu ordinaire), Jon nous a demandé: "How many of you were here last night?" Disons que les gens, tout comme moi, ont crié pas mal pour répondre... Et il a enchaîné: "I hear that Captain Crash was here last night..." Et avec ces paroles, le groupe a entamé Captain Crash & The Beauty Queen From Mars... Je n'en revenais pas qu'ils la jouent deux soirs de suite, et surtout si tôt ce soir-là!! J'ai tout de suite commencé à battre la mesure en balançant mes bras dans les airs et plusieurs personnes dans le cercle ont enchaîné du même côté que moi. Par contre, Jon nous a tous mêlés en partant le geste avec sa guitare du bord opposé... Grrrr... Hahahaha Il n'est pas question que je prenne de photos ou que je filme durant cette chanson; j'ai beaucoup trop de fun! ;)

Une autre belle surprise nous attendait après Captain Crash, comme si nous n'étions pas déjà assez réchauffés... Quand Jon a dit à Tico (le batteur): "Tico, give me the beat!", je savais déjà que nous allions avoir le droit à I'll Sleep When I'm Dead. Jon était en feu, je l'ai rarement vu aussi énergique!

Ensuite sont venues les deux chansons qui avaient jeté un froid dans la salle la veille. Je ne sais pas pour la foule dans les gradins, mais dans le cercle, il n'y a pas vraiment eu de temps mort pendant When We Were Beautiful et Superman Tonight... Aussi, j'avais beaucoup moins chaud que la veille et je me suis demandée s'il y avait un système de ventilation plus efficace près de la scène ou si c'était juste parce que nous étions peut-être un peu moins collés les uns sur les autres dans le cercle...

Pendant Superman Tonight, pour une raison que j'ignore, une grosse boule d'émotions est montée en moi. Je pensais probablement au fait que Jon était mon superman et je me suis peut-être un peu trop attardée aux paroles qui sont très belles... Je me souviens que j'ai chanté à tue-tête pendant toute la chanson... J'ai aussi mis mes mains ensemble près de mon cou; ça y était, j'étais encore pâmée devant mes idoles qui étaient si près! C'est à peine si nous ne recevions pas de gouttes de sueur sur nous quand Jon se retournait rapidement!

Je ne me rappelle vraiment plus entre quelles chansons Jon a dit cela, mais il nous a demandé: "Are you still with me?" Tout le monde a crié, mais pas tant que cela. Donc, il a répété: "No no, I asked you a question. Are you still with me?!" Là c'était beaucoup plus convaincant et fort comme réponse!! Il nous a par contre mis au défi en disant: "OK, one more time... Let's see if we can beat yesterday's crowd... And I must warn you; last night's crowd was pretty amazing..." Quand on a tous crié, Jon a semblé satisfait et il a continué le spectacle.

J'étais si près de la scène, je ne me rappelais plus c'était quoi être dans les 5 premières rangées du parterre! Je voyais les muscles de Jon se contracter et tous les plis que faisaient ses pantalons quand il bougeait. De plus, je voyais sa sueur dans le visage, dans le cou, sur le torse... Le poil sur le torse... Ouf, pas facile d'endurer cela avec mon petit coeur de femme! hahahaha

De plus, Jon (et quelques rares fois Richie) est descendu à plusieurs reprises sur le rebord de la scène juste avant l'espace où l'escalier qui lui permettait d'aller dans le cercle était situé. Il était si près, il nous en mettait plein la vue! C'est fou comment ça faisait une différence entre le trépied du micro et le rebord de la scène; il semblait si proche au bord de la scène!!

Il me semble que c'est juste avant de commencer We Got It Going On que Jon a dit à Tico qu'il était temps de passer en deuxième vitesse... Jon était encore en feu pour cette chanson, se déhanchant comme nul autre ne sait le faire. Il est aussi allé chanter pour les gens en arrière de la scène comme il avait fait la veille. Contrairement à ce que j'avais pensé la veille, Jon n'est pas monté sur une passerelle pour aller voir les personnes derrière la scène; il est monté carrément sur les panneaux de l'écran géant qui se trouvaient derrière la scène! Ils ont pivoté pour se mettre à plat à différentes hauteurs et Jon se promenait carrément dessus! Wow, quelle technologie qui est capable de supporter le poids d'un homme! J'ai même vu Jon taper du pied sur ceux-ci et même cracher à un moment donné probablement pour évacuer quelque chose qui le gênait dans la gorge! David et Jon nous ont fait crier très fort à deux reprises durant la chanson, quand les paroles disent: "I want to hear you scream now!" et ensuite, au lieu de dire le "Amen" juste avant le solo, Jon a dit: "SCREAM!!!!" Quand Jon parle, on obéit! hahahaha

À la fin de We Got It Going On, Jon nous a fait encore chanter les "huh huh huh... huh huh huh, yeah yeah... huh huh" comme la veille. Et c'est vrai que ça sonnait quasiment comme un chant de gospel avec toute la foule qui chantait cela; ça semblait très spirituel en tout cas! Jon s'est alors exprimé: "It sounds like church music to me!"

Et Jon a lancé le fameux: "Is there a doctor in the house?" Autre pur délire dans le Centre Bell tandis que les premières notes de Bad Medicine se faisaient entendre. Je ne sais pas pourquoi, j'ai écouté les paroles un peu plus ce soir-là et j'ai repensé à mes chirurgies, surtout quand la chanson parle d'anesthésie et d'aiguilles... ;) Même si on s'entend que la chanson ne traite pas vraiment du domaine médical... J'ai vu Richie faire son fameux "You got a little but it's never enough", mais ma caméra n'était pas prête et il ne l'a pas refait une deuxième fois, donc je n'ai pas pu le filmer... Dommage!

Pendant le solo de Bad Medicine, Jon a dit qu'il était temps de mettre un 25 cents dans le jukebox et il s'est dirigé vers Bob Bandiera. Bob a commencé à jouer Roadhouse Blues de The Doors, une chanson des années 70 que je ne connaissais pas, mais qui était très entraînante. Un homme d'un certain âge dans la première rangée du cercle a semblé la reconnaître et à l'aimer beaucoup, car il se faisait aller les bras pas mal! ;) Et Jon, à la fin du medley, a répété la même chose que la veille: "Oh, I like it, I like it!", donc ce n'était pas si spontané que cela quand il avait dit la même chose la veille!!

Quand les dernières notes de Bad Medicine se sont fait entendre, Jon a dit (en anglais, mais je ne me rappelle plus comment il l'a dit!): "OK, maintenant, faisons sauter le toit de cette place!" Et ils ont commencé It's My Life!!! La foule était tellement bruyante, je pensais devenir sourde! J'ai sauté en masse en suivant Jon dans ses mouvements pendant cette chanson-là!

Je ne me rappelle plus pendant quelle chanson, mais je voyais souvent des gens du cercle à l'écran géant lorsque l'écran était un peu plus reculé vers l'arrière de la scène. J'avais un bras dans les airs et j'ai vu un bras dans le coin inférieur droit à l'écran géant qui faisait les mêmes gestes que le mien! J'ai alors réalisé que c'était mon bras! Hahahaha J'étais super contente de voir mon bras passer à l'écran géant! Sans farce, je me suis vue assez souvent avec ma camisole fuchsia à l'écran géant; on nous montrait souvent!

J'ai pris énormément de photos encore une fois (près de 2700), dont certaines des meilleures ont été mises sur cette page pour les partager avec vous tous.

Après It's My Life, je me suis dit qu'il était presque rendu le temps d'entendre Richie chanter le temps que Jon se prépare à aller à la passerelle chanter quelques chansons... Et tel que je l'avais prévu, Jon a dit que c'était le temps que Richie chante et il lui a cédé la place. Je m'attendais à Homebound Train comme la veille... Quand j'ai entendu les premières notes de Lay Your Hands On Me, je n'en revenais tout simplement pas! J'allais entendre Richie chanter Lay Your Hands On Me!! Je me suis encore retournée vers Sonja et elle aussi, elle était aussi surprise que moi. Elle a juste crié: "LAY YOUR HANDS ON ME!!!!" Je dois dire que Richie a fait une très bonne job pour la chanter!

J'ai aussi vu durant Lay Your Hands On Me que les gardes de sécurité dans le cercle s'affairaient pas mal autour de nous... Ils ont tendu une corde noire le long des deux côtés de l'allée pour nous empêcher de passer. Je me suis dit que Jon allait peut-être passer dans l'allée pour se rendre à la passerelle... Aussitôt que les lumières se sont éteintes sur scène après la chanson, je me suis retournée et j'ai vu que Jon était derrière nous au fond du cercle et je l'ai vu monter les escaliers en vitesse avant que le spot de lumière s'allume sur la passerelle. Sébastien a donc dit à Mercedes: "Oh, he's there!" J'ai l'impression que Jon a passé en-dessous de la passerelle, car il me semble qu'il a surgi de nulle part! J'ai aussi aperçu Matt, son frère, qui était près de l'escalier. C'est probablement lui qui l'escortait; en tout cas, il essayait de contenir la foule après le passage de Jon!

Ça capotait fort dans la première rangée du parterre où tout le monde était à la barricade juste avant la passerelle! Et moi aussi je capotais, car j'étais le plus proche que je n'avais été de Jon de ma vie... C'était juste plate qu'il me tournait le dos! ;) Contrairement à ce que je pensais, le groupe n'a pas enchaîné avec Hallelujah comme la veille. Quand j'ai entendu les premières notes de (You Want To) Make A Memory, je pensais vraiment que je rêvais ce spectacle-là! J'ai tout de suite pensé à Sandra qui était un peu plus loin au parterre. Elle m'avait dit la veille qu'elle aimerait bien l'entendre et je lui avais dit que les chances étaient assez minces, car ils ne la jouaient pas sur une base régulière! J'étais tellement contente pour elle! Et je l'ai trouvée moins pire en concert qu'en 2007. On aurait dit que les gens faussaient moins (ou bien je faussais moins??). Une femme pognée dans le coin formé par la passerelle et l'escalier essayait de dire à son amie à quelques bancs de moi de prendre une photo d'elle collée à la passerelle pendant que Jon y était.

Ensuite, mon coeur a arrêté de battre, j'en suis certaine! J'ai entendu le début de piano que j'ai entendu 3876 fois en 1993... NON NON NON! Jon n'allait pas chanter Bed Of Roses avec moi dans le cercle pour vrai??? J'avais des sentiments partagés face à tout cela, car oui, j'étais proche pour attirer enfin son attention, mais bon, il me tournait le dos, je n'étais pas le premier banc de la rangée et je n'étais pas à la passerelle non plus!!!! J'ai quand même sorti ma bannière de mes poches et je l'ai préparée au cas où. J'ai vraiment hésité avant de déplier la bannière qui disait: "Is it my turn to be a Bed Of Roses girl yet?" avec l'autre que j'avais aussi apportée dans ma sacoche qui disait: "Bed Of Roses 3876 X in 1 year"... Il faut rappeler qu'une "Bed Of Roses girl" est une fille qui danse avec Jon pendant le solo de la chanson et qui reçoit un beau gros bec sur la bouche à la fin!

Finalement, j'ai opté pour la bannière qui était dans mes poches. J'étais si contente d'entendre Bed Of Roses! Mon coeur battait fort là!!! Et Jon était si près! Pendant le deuxième couplet, Jon a commencé à se déplacer vers la partie gauche du cercle, donc à l'opposé de moi... Je me suis dit que lorsqu'il allait se retourner, j'allais tout faire pour qu'il voie ma bannière. Et il s'est retourné juste avant le solo. J'ai levé mes 2 bras en l'air avec ma bannière et je sais qu'il l'a vue, mais il avait déjà décidé de prendre la main de la femme qui était pognée dans le coin entre la passerelle et l'escalier (la même qui faisait signe à son amie quelques minutes plus tôt). Un garde de sécurité l'a levée sur la scène, car Jon la tirait pas mal fort et elle était vraiment pognée là. Jon l'a alors prise par la taille, elle a enroulé ses bras autour de son cou et il a commencé à tourner avec elle qui avait maintenant les deux jambes autour de la taille de Jon! Je n'en revenais pas de la position de la fille, elle ne dansait pas avec lui, il tournait avec elle enroulée autour de lui! Hahahaha À la fin du solo, il l'a déposée sur ses pieds, il lui a donné un bec sur la bouche et il lui a donné une grosse caresse tandis qu'elle s'est collée une dernière fois contre lui. Elle semblait si heureuse et je la comprends! Jon et elle se sont immobilisés pendant une seconde ou deux pour que l'amie de la femme puisse prendre une photo des deux afin d'immortaliser ce moment. Et un garde de sécurité l'a aidée à redescendre dans le cercle.

J'ai replié ma bannière et je l'ai remise dans ma poche d'en arrière. J'étais bien contente pour la femme, c'était toute une aventure pour elle de se faire trimbaler par Jon comme cela! ;) Vers la fin de Bed Of Roses, Sébastien m'a fait signe qu'il y avait de la place en avant de lui si je voulais y aller. J'ai fait signe à Mercedes d'y aller à ma place, mais elle a insisté pour que j'y aille. Je me suis donc retrouvée dans l'allée à la hauteur de la chaise de Sébastien, collée sur la corde noire. Je me suis aperçue à ce moment que les chaises en arrière de moi en avaient pris un coup, car elles étaient toutes déplacées. J'ai vite compris qu'elles n'étaient pas pognées ensemble comme celles du parterre et que Sonja et Regina étaient passées par-dessus les chaises pour aller à la passerelle. Il y avait des choses partout par terre autour de nous! Heureusement, presque personne n'avait apporté de bière ou autre substance collante qui aurait pu se renverser et scrapper les sacoches!! Être sur le bord de l'allée était super, même moi aussi, j'avais de la place en avant de moi, donc j'ai fait signe à Mercedes de venir me rejoindre. Elle a décidé de rester aux côtés de Sébastien...

Après Bed Of Roses, Jon a expliqué qu'il pensait que la femme qu'il avait choisi comme "Bed Of Roses girl" était plus jeune quand il a vu qu'elle ne lui arrivait qu'au milieu du torse. C'est vrai qu'elle n'était pas très grande... C'est pour cette raison qu'il l'a prise dans ses bras comme cela! Il a tourné cela à la blague en disant qu'il s'est aperçu assez vite qu'elle n'avait pas juste 12 ans! Hahaha Pauvre Jon, au moins il a un bon chiro qui le suit en tournée!

Jon a ensuite demandé à Richie, à David et à Tico de venir le rejoindre à la passerelle. David est arrivé par la passerelle en partant du côté droit de la scène et Tico est arrivé de l'autre côté. Je me suis retournée juste à temps pour voir Richie s'en venir dans le cercle pour se rendre à la passerelle! Un gros garde de sécurité s'assurait qu'il avait de la place pour passer, car malgré la corde noire, plusieurs personnes avaient essayé de s'approcher. Richie était si près et s'approchait encore plus! Il avait sa guitare à double manche à son cou et il avançait assez rapidement, mais pas en courant non plus. J'ai juste entendu le garde costaud dire: "Wo wo wo wo wo..." en sécurisant un périmètre autour de Richie en le suivant en même temps à ses côtés. Le garde avait les bras à angles droits avec son corps à la hauteur de ses épaules. Je ne sais pas comment, mais j'ai pu étirer mon bras gauche vraiment beaucoup et le passer par-dessus ses bras. J'ai quasiment fait le coup de la corde à linge au garde, car mon bras est arrivé à la hauteur de son cou assez vite et j'ai pogné l'épaule gauche de Richie juste comme il passait à côté de moi. Il était si réel, si grand, si souriant, si près de moi et j'avais maintenant la main sur son épaule!! J'ai senti les rainures de son manteau de cuir bien comme il faut avant de le lâcher, car le garde m'aurait probablement arraché le bras! Le moment a duré au plus 2 secondes, mais je sentais que ma soirée était faite! Sébastien avait l'air content que j'avais été capable de toucher à Richie! Et je ne me rappelais plus que Richie passait là pour se rendre à la passerelle, donc ce fut assez spontané comme geste et quel timing de Sébastien de me dire qu'il y avait de la place en avant de lui!

Fait divers: j'ai vu à un moment donné que Jon a craché (ou peut-être postillonné) sur la passerelle... Ça ne doit pas être super le fun de laver tout cela après les spectacles, car la passerelle semble recouverte d'une plaque de plexiglas luisante!

Le groupe a joué ensemble à la passerelle une chanson que je ne pensais jamais réentendre en spectacle!! LOVE FOR SALE! J'étais encore collée sur l'allée et je regardais les membres du groupe jouer cela et je me disais que c'était impossible que je sois en train d'écouter Love For Sale! Tout ce spectacle était si irréel, je venais d'entendre Bed Of Roses, j'étais dans le cercle, j'avais touché à Richie... Ouf!!

Et ensuite, le groupe a continué avec Something For The Pain, les 4 membres encore à la passerelle. Il y avait définitivement une toute autre énergie dans la salle depuis que les membres étaient là. On aurait dit que les gens étaient vraiment contents de les voir de si proche et je les comprends, car nous aussi, nous étions plus proches que lorsqu'ils étaient sur la scène principale! Je me souviens que Jon a redit la même chose que la veille à propos de Tico étant en avant avec les autres membres du groupe pour la première fois en 27 ans!

Je crois que tous les membres ont utilisé la passerelle pour retourner sur scène. Sébastien était super déçu, car il a dit que Jon était plate de ne pas être passé par le cercle. Je lui ai dit, en revenant à ma place dans la rangée: "Non non, Jon va revenir plus tard!!" Il m'a souri et il a dit: "Ah c'est vrai, toi tu connais cela, tu l'as vu hier!"

Jon est allé chercher ses maracas à l'arrière de la scène avant de commencer Keep The Faith qui était assez énergique quand même. L'affaire est que Bob avait déjà les siennes et quand il a dû commencer à jouer de la guitare, il les a lancées à Jon qui les a attrapées et il s'est alors retrouvé avec 4 maracas; un peu extrême quand même!! Il s'est débarrassé assez vite de deux d'entre elles, car ça semblait assez encombrant! ;)

Work For The Working Man m'a laissée aussi tiède qu'à l'habitude. Désolée, mais ce n'est pas une chanson que j'aime! Par contre, je me suis dit qu'il y avait des chances que cette chanson ne survive pas à la prochaine tournée, donc j'ai décidé d'en profiter en filmant un petit bout...

Pendant Someday I'll Be Saturday Night, je me souviens que Jon m'a regardée et il m'a fait un grand sourire! Il faut dire que j'avais un assez gros sourire à ce moment-là également!! J'étais vraiment comblée qu'il m'ait souri comme cela!! Je n'avais pas eu de confirmation avant ce moment que Jon m'avait regardée, quoique je suis certaine qu'il l'a fait à plusieurs reprises!

Il y a eu un moment cocasse durant Who Says You Can't Go Home. Habituellement, Richie se joint à Jon au micro principal pour faire les "It's all right", mais Richie semblait un peu distrait, car il était encore à son micro et il faisait les "It's all right" tout seul... Jon avait l'air étonné, il lui a fait signe à un moment donné en lui disant: "Hey Richie, wanna join me?!" Richie a allumé qu'il va rejoindre Jon habituellement et il a accouru à ses côtés! HA HA HA

Lorsque Love's The Only Rule a commencé, j'ai attendu quelques secondes pour être certaine que c'était bien cette chanson-là et j'ai fait signe à Sébastien en lui criant: "C'est celle-là!" Il a compris tout de suite ce que j'ai voulu dire. Il m'a demandé si je voulais qu'il me laisse passer pour aller dans l'allée... Je lui ai crié: "OUI SVP!!" et il m'a cédé le passage. Mercedes était alors à ses côtés près de l'allée aussi. En fait, j'étais à leur gauche et je ne prenais la place de personne, car j'étais à côté de la chaise de Sébastien. Ça m'a vraiment étonnée que les gardes de sécurité nous laissent nous masser comme cela dans l'allée sans nous dire de nous tasser. Je n'ai pas vraiment beaucoup écouté la chanson, j'étais trop concentrée sur ce qui s'en venait. J'ai pris quelques photos de l'escalier qui descendait de la scène vers le cercle pour m'assurer de me souvenir que j'avais bien été là! De plus, étant donné que nous étions pas mal tassés, je ne voyais pas grand-chose; Jon était à droite sur la scène et Sébastien me cachait pas mal. (Ce n'était pas grave, car je savais que quelques minutes plus tard, Jon serait tout près!) Quand il a commencé à faire les "oh oh oh oooohhhh oh", mon coeur s'est mis à battre à 100 milles à l'heure. Je me suis essuyée les lèvres avec mon bras (on ne sait jamais!), j'ai vérifié que ma caméra était fermée et je me suis mise à prendre de grandes respirations. Jon s'est approché du milieu de la scène, a regardé vers le bas de l'escalier et a commencé à descendre les marches une à une. Nous étions tellement fébriles, ça se sentait dans le cercle. Les filles continuaient à se masser le long de l'allée et certaines autres se sont dirigées vers la passerelle en arrière, car elles savaient qu'il allait refaire un dernier tour de passerelle en ressortant du cercle. Le temps semblait s'écouler si lentement, comme si tout se passait au ralenti... Jon a fait chanter les "oh oh oh oooohhhh oh" à des gens des première et deuxième rangées. Jon faisait signe d'un doigt aux gens qu'il approchait pour chanter en voulant dire: "Là, tu chantes avec moi, tu ne cries pas." Personne ne criait dans le micro ni dans les oreilles de Jon, tout était super calme autour de nous et les gens chantaient tout doucement. Je n'ai même pas vu les gardes de sécurité tout le long que Jon fut dans le cercle; ils ont été très discrets!

Et là, mes oreilles ont arrêté d'entendre quoi que ce soit (sérieusement, je ne me rappelle même plus que Jon chantait encore) quand Jon s'est avancé assez près pour que je lui touche. Il était encore de l'autre côté de l'allée et j'ai étiré mon bras droit assez pour lui toucher le bras gauche juste en-dessous de sa manche de t-shirt. Et j'ai vraiment pris la peine de lui toucher le bras comme il faut en posant ma paume et tous mes doigts autour de son biceps. Au début, je m'alignais pour son avant-bras, mais je me suis dit que j'aimais mieux toucher de la peau sans poil que plein de poils mouillés! Hahaha Aussitôt que ma main fut sur son bras, j'ai senti que sa peau était humide et étonnamment froide; ma main était si chaude, ça faisait un contraste incroyable. Le temps s'est alors arrêté dans ma tête... Tout ce dont je me souviens, c'est qu'il y avait des phrases qui défilaient dans ma tête: "Ma main est sur le bras de Jon, je touche à Jon après 17 ans..., je touche à Jon après 17 ans..., je touche à Jon après 17 ans... après 17 ans... Je touche à Jon, je touche à Jon". Quand il a vu que je le prenais par le bras (je ne l'agrippais pas, mais je le tenais fermement), il s'est retourné comme il faut. J'ai fait un pas de plus vers lui; j'étais alors en plein milieu de l'allée. J'ai alors remarqué à quel point ses dents sont grosses dans sa bouche! Je me suis dit que nous avions un point en commun lui et moi; quand nous sourions, on voit juste un paquet de dents!! Personne n'est venu retirer ma main qui était encore sur Jon... Il m'a alors regardée droit dans les yeux, tout doucement en s'approchant encore plus. J'aurais pu le prendre par le cou ou l'embrasser sur la joue si j'avais voulu, j'étais si proche! C'était comme dans mes rêves! Jon était là qui me regardait et moi, j'avais les yeux rivés sur lui tellement intensément, c'est comme si nous avions été les deux seules personnes au monde! Je n'ai jamais regardé le visage de quelqu'un avec autant d'intensité! J'avais probablement la bouche ouverte (j'étais vraiment bouche-bée!) et je ne pouvais absolument rien faire d'autre que de savourer le moment. J'ai retiré ma main de son bras quand il a fait un geste pour se dégager de ma main... Je voulais tant lui serrer la main... Dans ma tête, je me disais: "Hey, dois-je me présenter ou quoi? Attend-il cela?" Mon cerveau ne fonctionnait plus du tout! Voyons donc, me présenter à Jon pendant qu'il chante et qu'il fait chanter des gens!! Je ne pense pas que je me souvenais de mon nom à ce moment de toute façon! Je n'entendais rien en plus, donc je me suis dit qu'il fallait se présenter quand quelqu'un est devant soi et qu'il n'y a pas un son! Hahaha J'ai alors avancé ma main encore une fois vers lui (en même temps que les questions de me présenter à lui ou non se bousculaient dans ma tête), mais il avait décidé de reculer légèrement et d'aller faire chanter les gens dans la rangée où mon siège officiel était. Il a sûrement bien vu et compris que je ne serais jamais capable de chanter avec lui... C'est probablement pour cela qu'il a rentré dans la rangée pour chanter avec d'autres... J'étais figée sur place comme on dit... Je n'ai pas vu qui a chanté dans le micro avec Jon (est-ce Mercedes ou Sonja?), mais quand j'ai vu que Jon était rentré un pas dans la rangée juste en avant de Sébastien, j'ai décidé de mettre ma main gauche sur le haut de l'épaule droite de Jon. J'étais tout simplement incapable de ne pas lui toucher, son corps était comme un aimant pour mes mains. Je n'entendais absolument rien, c'était comme dans un rêve... Étais-je morte et rendue au paradis ou quoi? Je touchais à Jon encore! Jon a reculé d'un pas, je lui ai lâché l'épaule et il a continué encore à marcher tranquillement vers le fond du cercle pour aller faire chanter d'autres gens. Il est repassé devant moi et j'ai senti à ce moment une très grande paix intérieure. Il n'est pas très grand en taille; je pense que nous étions de la même grandeur avec mes talons de souliers, mais il est vrai qu'il était un peu penché vers l'avant aussi... J'ai aussi perçu une douce senteur inconnue parvenir à mon nez. J'ai réalisé une fraction de seconde plus tard que ça devait être l'odeur qu'il dégageait! Il s'est arrêté pour une autre personne qui voulait chanter avec lui. J'étais alors dos à la scène, face à Jon qui me tournait maintenant le dos. J'avais un spot de lumière dans la face, mais j'ai été capable de redéposer ma main gauche sur le haut de son dos à gauche et j'ai alors commencé à caresser tout doucement le haut de son dos avec ma main au niveau de l'omoplate. Je ne sais pas combien de temps a duré cette caresse, mais j'avais peine à croire que j'étais en train de flatter Jon littéralement! Je me suis dit à cet instant qu'il était si réel, si humain, si près et que ça avait été si simple de lui toucher, après tant d'années d'attente et de rêves qui me hantaient! Je n'entendais toujours rien et le temps semblait maintenant arrêté. Et ensuite, il est parti un peu plus vite pour monter l'escalier qui menait à la passerelle et il a fait le tour du cercle pour revenir à la droite de la scène. J'ai alors réalisé que je venais de recommencer à entendre le bruit autour de moi. Le temps que Jon a passé dans le cercle fut d'environ une minute au plus, et dans ma tête, ce moment a duré 5 fois plus longtemps...

Je me suis alors retournée et Sébastien m'a demandé avec un grand sourire: "Pis, es-tu contente là?" Je n'avais pas encore de mots, il me semble que j'ai dit oui et j'ai commencé à lui dire de gros mercis... J'étais aussi en train de ramasser ma mâchoire qui était maintenant rendue par terre!!! hahahaha J'ai alors commencé à trembler comme une malade, mes jambes en tremblaient aussi!! Je tremblais tellement des mains que j'ai interloqué mes doigts ensemble pour faire arrêter les tremblements. C'est alors que Sébastien a vu à quel point je tremblais et je crois qu'il a dit à Mercedes qu'il avait rarement vu quelqu'un trembler autant en pointant mes mains du doigt! Mercedes m'a fait un grand sourire et m'a laissé entrer dans la rangée où était mon siège et je suis retournée à ma place, très ébahie par ce qui venait de se produire! Je me suis dit: "Bon ok, je lui ai touché là, ce n'est pas un mirage, il existe vraiment!" Je me suis alors passée les mains dans le visage un peu par réflexe et j'ai senti à nouveau le doux parfum qui était parvenu à mes narines quelques minutes auparavant. C'est alors que j'ai réalisé que c'est vraiment Jon qui sentait cela et que l'odeur provenait probablement de son chandail. Je me suis alors mise à me passer les mains dans le visage à plusieurs reprises pour être certaine d'étendre la senteur comme il faut! Hahahaha Les filles qui ont déjà dansé avec Jon pendant Bed Of Roses et qui sont venues conter leur histoire sur le forum de discussion du fan club disaient toujours que Jon sent bon, même après une heure ou deux de spectacle. J'avais de la difficulté à croire cela, car il est trempe en lavette pendant les spectacles, mais effectivement, il dégage une odeur que je n'arrive pas encore à cerner. Ça doit être un mélange d'eau de toilette pour homme et d'un détergent à lessive quelconque... Mais c'était très agréable à sentir!!

Love's The Only Rule a fini encore une fois avec Jon qui est descendu de la scène vers l'arrière et les lumières se sont fermées. Les rappels allaient donc commencer. J'étais encore un peu sur un nuage quand le groupe est revenu sur scène. Jon a alors dit: "Uh oh, it's 1984 again!" comme la veille. Runaway a provoqué un vrai délire dans le Centre Bell et tout le monde autour de moi a vraiment beaucoup réagi!

Ensuite, dès les premières notes de Just Older, je me suis dit que ça faisait longtemps que je n'avais pas entendu cette chanson live! Je me suis alors retournée vers Sonja et elle m'a regardée en me disant: "Just Older!!!" Je l'aime vraiment en concert cette chanson-là!

Au début de Wanted Dead Or Alive, j'espérais que Jon nous laisse chanter le premier couplet, car la veille, j'avais trouvé cela ordinaire qu'il le chante!! C'est tellement impressionnant d'entendre la foule chanter sans le chanteur et être capable de reconnaître les paroles! Effectivement, Jon a regardé Richie au début du couplet et il nous a dit de chanter! C'était super!

J'ai remarqué pendant les rappels qu'une femme dans la première rangée du cercle avait une photo ou un poster de Jon et un crayon dans les mains et elle essayait d'attirer l'attention de Jon pour qu'il vienne signer son poster... Je me disais à chaque fois que je voyais le poster et le crayon dans les airs: "Ouin, ça m'étonnerait ben gros! Je n'ai jamais vu Jon signer quoi que ce soit en spectacle! Meilleure chance lorsque tu le rencontreras!"

Au début de Livin' On A Prayer, Jon nous a fait chanter un petit bout de l'introduction comme la veille. Et quand nous avons eu fini de chanter et que la chanson a vraiment commencé, Jon s'est exprimé: "It don't get better than this!" Peu après le début du premier couplet, j'ai vu une grosse pancarte surgir de la partie droite du cercle non loin de moi. Je pouvais y lire "winners" et "Livin' On A Prayer". Tout le long de la soirée, j'avais vu une pancarte qui disait: "Montreal loves Bon Jovi" se faire brandir du même coin. J'ai vite compris c'était quoi cette pancarte-là. Pendant le refrain de la chanson, l'écran géant montrait une panoplie de gens en train de chanter Livin' On A Prayer. Comme j'avais vu la veille, c'était des gagnants d'un concours auquel tout le monde pouvait participer. Je me suis aussi rendu compte durant le premier refrain qu'il y avait un couple qui était montré en plus gros sur l'écran géant et la même bannière "Montreal loves Bon Jovi" était leur arrière-plan dans le vidéo! C'était eux qui étaient dans le cercle!! Jon a lu la pancarte au tout début de la chanson, mais il n'avait pas l'air de comprendre sa signification. Pendant un des refrains, je crois qu'il s'est adonné à regarder à l'écran géant (ou il l'a fait à cause de la bannière?) et vers la fin de la chanson, il est retourné près des gens qui avaient brandi la grosse pancarte que j'avais vue au début. Jon les a alors pointés et j'ai vu dans la faible lumière qui éclairait Jon à ce moment qu'il leur a mimé les mots: "That's you on the screen?" sans le dire au micro. Ils ont eu leur minute de gloire! Le gars avait l'air de Slash de Guns & Roses et je l'ai vu pas longtemps après que Jon ait interagit avec lui et sa conjointe; il avait l'air ben content en tout cas!! Pendant Livin' On A Prayer, je me rappelle de m'être très bien vue à l'écran géant à un moment donné; je m'en donnais à coeur joie à chanter! ;)

Après Livin' On A Prayer, le groupe a fait un beau gros salut et j'ai vu que Jon n'avait pas encore enlevé ses écouteurs. Jon nous a remerciés d'être venus et il nous a dit: "We'll see you soon. Until then, take care and good night!" Quand le groupe est disparu en arrière de la scène, j'avais le sentiment que ce n'était pas fini. Mercedes m'a alors demandé: "Do you think they'll come back?" Et j'ai répondu: "Oh, I'm sure of it!" avec un gros sourire dans le visage. Les lumières ne se rallumaient pas et il y avait de faibles petites lumières sur les instruments encore... Je voyais plein de gens en arrière de la scène quitter en vitesse les lieux et je me suis dit à ce moment qu'ils faisaient une grave erreur! La foule était en délire, ça criait tellement, on aurait dit que le toit allait sauter encore une fois!

Quand les membres du groupe sont revenus sur scène, j'ai quasiment senti le plancher trembler tellement tout le monde criait! Hahaha Jon a alors dit: "Haven't you had enough yet???" La foule a répondu à l'unisson: "NO!!" Jon a fait un grand sourire et il a dit: "Man, I'm getting too old for this! Don't you have somewhere else to go now?!" Et encore une fois, on a entendu un gros: "NO!!!" hahahaha Comme si Jon s'attendait à autre chose de la foule de Montréal! Et là, Jon nous a dit qu'ils allaient jouer une chanson qu'ils n'avaient pas faite encore depuis le début de la tournée. Je me demandais bien à ce moment quelle chanson ils allaient nous sortir là! Quand j'ai entendu Tico commencer la chanson avec la batterie, j'ai tout de suite reconnu Always! Always! My god! Et la vraie version en plus, pas celle de l'album This Left Feels Right! J'ai encore regardé Sonja et elle semblait ébahie elle aussi! Hahahaha Jon a été capable d'atteindre les hautes notes d'Always, même après près de 3 heures de spectacle. C'est vraiment un superman!

Pendant Always, j'étais vraiment pâmée devant le groupe. Je regardais Jon et je me disais que le spectacle arrivait à la fin et j'ai été pognée par une grande émotion de joie intense. Je me disais qu'il est vrai que je vais l'aimer toujours, cet homme-là. Il est difficile pour moi de pleurer avec mes verres de contact, mais j'avais à présent les yeux gorgés d'eau et ma lèvre inférieure tremblait par les sanglots que je ne cherchais même pas à retenir. Aucune larme n'est tombée de mes yeux, mais je pleurais à l'intérieur et ma bouche s'est crispée comme si je pleurais à chaudes larmes.

Le groupe a fini sa prestation avec Treat Her Right qui a fait danser et sauter la gente féminine. Jon a semblé crevé après la chanson, mais il n'arrêtait pas de nous montrer sa reconnaissance pour l'accueil en mettant sa main au coeur. Il a regardé une dernière fois la foule et il est redescendu en arrière de la scène. Les lumières se sont rallumées, j'ai salué les Allemandes, Sébastien et Mercedes en leur demandant leur nom pour pouvoir les citer dans cette revue. Je suis ensuite allée retrouver Martin qui m'attendait à son banc. Quand je suis arrivée à ses côtés, il m'a prise dans ses bras et il m'a félicitée d'avoir touché à Jon. Il m'a dit qu'il me voyait super bien à l'écran géant et qu'il avait même eu le temps de reconnaître mon jonc à l'écran et qu'il savait que c'était moi qui avais une main posée sur Jon. Je ne me rappelle plus si c'est mon jonc de mariage qu'il avait reconnu ou mon jonc d'ingénieure, car j'ai touché à Jon avec mes deux mains! Il semblait très fier de moi et j'ai commencé à lui conter mon aventure en même temps que nous nous dirigions vers l'arrière pour sortir du Centre Bell.

En revenant à la maison, j'ai fait un geste qui m'a fait sourire... JE ME SUIS LAVÉE LES DEUX MAINS!! Je dois avouer que je me suis sentie bizarre en le faisant, car tout le monde m'avait dit que je ne me laverais plus jamais les mains après avoir touché à Jon! Mais j'avais eu beaucoup trop chaud et j'avais les mains super collantes... Beurk... Par contre, je dois dire que la sensation de la peau de Jon dans ma main droite va rester à jamais gravée dans ma mémoire! Je me suis aussi fait photographier à la maison pour me souvenir de ce que Jon avait vu quand il m'avait approchée! hahaha

Nous sommes présentement le lendemain des spectacles, je suis un peu endolorie, l'adrénaline s'estompe tranquillement et je suis fatiguée/brûlée, mais tellement comblée. Je me surprends souvent à verser une larme ou deux quand je pense à ce qui s'est passé quand j'ai touché à Jon... Je suis à fleur de peau; je n'ai dormi que 7 heures depuis vendredi matin (et nous sommes dimanche soir). Heureusement que je m'étais entraînée, je n'aurais pas survécu à tout cela! J'ai mal aux épaules et quand je parle aussi. Étonnamment, j'ai encore pas mal de voix, malgré que j'ai tellement crié le deuxième soir! J'ai par contre très mal à la gorge... Et malheureusement, je ne peux pas vraiment m'entraîner pour cela!!

Et tout ceci n'était qu'un prélude à ce qui s'en vient. La tournée The Circle est loin d'être terminée pour moi! Next stop à la fin mai 2010: JERSEY BABY!!! (Les fans de Bon Jovi sauront de quoi je parle ici!) Et je suis encore dans le cercle pour ce spectacle-là; ça promet! ;)

Copyright © 21 mars 2010 Marie-Hélène Cyr

Retourner en haut de la page